Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Cannes : La BD Polina de Bastien Vivès adaptée au cinéma

Louis Mallié - 21.05.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Angelin Preljocaj - Bastien Vivès - Cannes


Le chorégraphe Angelin Preljocaj a dévoilé dimanche à Cannes son projet d'adapter en film la BD de Bastien Vivès Polina. Le tournage devrait commencer cet hiver à Moscou, quelques scènes devant également être tournées au Pavillon Noir, salle située à Aix-en-Provence que le danseur connaît bien pour y présenter régulièrement des spectacles.

 

 

 

Il ne s'agira pas du premier film du chorégraphe : il avait déjà rencontré le succès avec la sortie au cinéma de Blanche Neige, chorégraphie réalisée en 2008 à partir de plusieurs pages symphoniques de Gustav Mahler. Angelin Preljocaj avait rencontré le jeune auteur au festival de la BD d'Aix. « Il y a cinq ans, j'ai été étonné de voir dans la bande dessinée un passage de Blanche Neige et puis on m'a proposé ce projet. J'aime beaucoup Polina, qui se perd puis devient une grande créatrice, cette fille avec une vie chaotique qui rebondit sans cesse », a expliqué le chorégraphe. 

 

« Un producteur m'a appelé pour me dire qu'il avait acheté les droits de Polina pour faire un film, j'étais ravi. Avec Valérie Müller, nous avons écrit un script, le projet avance, il est soutenu par TF1 International. Ce sera un film co-réalisé avec Valérie Müller qui devrait se tourner cet hiver en partie à Moscou, il y aura aussi quelques scènes à Aix (...) La question du film, c'est comment une identité artistique se construit avec ses failles, ses accidents et pas seulement ses qualités », précise-t-il.

 

Grand prix de la critique de l'ACBD, et Prix des Libraires de Bande Dessinée en 2012, le roman graphique raconte l'histoire de la jeune Polina Oulinov. Dansant depuis son plus jeune âge, elle intègre le cours du prestigieux Bokinski qui lui propose d'interpréter un solo qu'il a lui-même réalisé. La BD peint le combat de cette jeune fille, et de cette vie qui tourne autour de plus de 14 heures de travail quotidien, à la recherche de la perfection.

 

Le film s'inscrira donc dans la longue liste des adaptations de bande dessinée : après Boule et BillQuay d'OrsayAstérix et ObelixLucky Luke, ou Adèle Blanc-Sec, (sans compter les innombrables comics américains),  l'adaptation espère être achevée pour sortir en septembre 2015.