Cette boutique de fournitures pour super héros dissimule un grand secret

Florent D. - 19.12.2017

Manga/BD/comics - Comics - librairie super héros - boutique fournitures alphabétisation - matériel super héros


Il fallait que ce soit aux États-Unis. Et il fallait que ce soit à Brooklyn. La librairie Superhero Store Supply Store propose ainsi toutes les fournitures indispensables aux super héros – une sorte d’Office Dépôt où l’on ne retrouve ni ramettes de papier ni chaises, mais plutôt des capes et des masques. Pour disposer des outils indispensables pour faire régner la justice et lutter contre le crime.



 

 

On le sait, être doté de super-pouvoirs, c’est compliqué : cela implique de naviguer avec une identité officielle et une couverture, pour préserver sa vie privée. Désormais, les super héros possèdent leur propre boutique de fourniture de travail : il est même possible d’essayer sa future cape avec un ventilateur monstrueux, pour en éprouver l’ergonomie.

 

La Brooklyn Superhero Supply Store est probablement une boutique unique en son genre, parce qu’elle ne se contente pas de vendre des déguisements pour un cosplayer en manque d’imagination. En effet, elle commercialise les équipements indispensables pour mener à bien sa lutte contre le Mal.

 

Installée depuis plusieurs années dans le quartier, la boutique abrite, comme il se doit, un laboratoire secret. Pas tout à fait une batcave, mais quelque chose de tout aussi utile. 

 

En effet, derrière une étagère truffée de lunettes à identité secrète, se trouve une porte menant à l’association 826NYC. Il s’agit d’un centre de tutorat gratuit, où des bénévoles aident les élèves de 6 à 18 ans à améliorer leurs compétences en lecture.

 

Ce qui fait que la librairie, en soi, devient une super héroïne avec une identité secrète bien mal préservée... Mais c’est tant mieux. Le Centre fait écho à un programme similaire qu’avait initié à San Francisco en 2002 Dave Eggers, auteur du best-seller A Heartbreaking Work of Staggering Genius

 

Le rappeur Common star d'une bande dessinée numérique, Caster
 

Pour attirer les enfants, les créateurs ont su immédiatement qu’il fallait un côté Maison en pain d’épices, et en 2004, la boutique ouvre ses portes. Des super héros et une boutique d’approvisionnement, le tout au cœur de New York, voici qui faisait pleinement sens. Tous les produits commercialisés sont fabriqués par les bénévoles et rien ne coûte plus de 45 $ à ce jour. 

 

Sérums de vérité et potions pour affaiblir les Villains, ainsi que des canons à air ou encore des blasters soniques : tout est réuni pour que les enfants plongent à fond dans l’univers des super héros, des super gadgets... et de la lecture par la suite. Bien entendu, Malveillants et Truands s’abstenir. 

 


 

Le magasin a même développé un Devillainizer, sorte de machine qui permet d’expier ses fautes, et de pouvoir se refaire une virginité – à condition de faire le Bien désormais, et de suivre ses cours de lecture. Tout cela ressemble évidemment fort à une plaisanterie, mais le directeur du magasin, Eckert, le prend très au sérieux. 

 

Selon lui, les enfants, et même les ados, ont besoin de super héros dans leur vie, pour les guider, les orienter et les inciter à faire les bons choix. Entre choisir de devenir un super méchant et un personnage qui lutte contre les injustices, la librairie espère inspirer le meilleur des destins pour chacun.  



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.