Comic Con de San Diego : sortir masqué pour éviter les caméras...

Nicolas Gary - 23.07.2014

Manga/BD/comics - Comics - San Diego - Comic Con - video surveillance


La ville de San Diego accueille dès aujourd'hui la célèbre Comic Con, une manifestation tournant autour du comics et de la pop culture. Les célébrations seront de rigueur alors que plusieurs annonces sont prévues. Mais les festivaliers sont peut-être moins avertis de ce que la sécurité a été largement renforcée par la ville. Une surveillance massive a été mise en place, Operation Secure San Diego.

 

San Diego Comic Con 2009

Parka81, CC BY SA 2.0

 

 

Bien entendu, les rues de la ville seront peuplées de Batman, de Dark Vador et bien d'autres personnages tirés des imaginaires du comics, du manga ou encore de la fantasy et de la science-fiction. Porter un masque ne sera peut-être pas inutile pour échapper au réseau de caméra, et l'ensemble de la surveillance vidéo déployée dans la ville. 

 

Le San Diego Police Department, en charge de l'opération spéciale, assure qu'il s'agit avant tout de rendre la vie plus facile pour les touristes et les résidants. « Nous sommes très conscients de l'impact que [l'opération] peut avoir sur les questions de vie privée et l'impression du public que d'être sous vidéosurveillance. » Mais les forces de police rassurent : la surveillance n'est destinée qu'à confirmer des appels effectués par des habitants. 

 

Sauf que ce n'est pas si simple : la manifestation Comic Con rend évidemment les autorités plus nerveuses, et il n'est pas que question de surveiller l'Hôtel Indigo, centre névralgique pour la presse. Ce dernier dispose d'ailleurs de plusieurs caméras installées dans ses environs. 

 

Or, une quarantaine de sites exploitent déjà la surveillance vidéo - d'autant plus appréciable que les autorités certifient qu'il s'agit là d'un programme expérimental. Dans une ville qui se vante d'avoir un taux de criminalité très bas, cet excès de zèle, passablement incontrôlable pour le particulier, inquiète l'EFF.

 

Surtout que, comble de l'ironie, note l'organisation de protection des droits des citoyens, la police a elle-même salué, dans un petit message, la venue des visiteurs qui ouvriront, ce 23 juillet, la Comic Con.  

 

Des questions restent, et pas des moindres, sur la conservation des vidéos, les systèmes de reconnaissance faciale, la gestion de ces flux - et les personnes qui y accéderont. Et, une fois encore, avait-on réellement besoin d'un pareil déploiement de traçage des rues ? Pour cette 44e édition, la ville devrait accueillir plus de 130.000 visiteurs, férus de pop culture et de bande dessinée. Avec son lot de cosplay, ces visiteurs qui se déguisent en héros de comics, avec une attention toute particulière à la qualité de leur déguisement.

 

Cette année, l'attention portée au costume sera certainement plus soignée que les précédentes : on n'a jamais vu l'identité d'un super héros dévoilée par une caméra...