Comics : la femme, avenir de l'homme-araignée

Antoine Oury - 31.01.2015

Manga/BD/comics - Comics - Spider-Gwen #1 - diversité comics femme - Spider-Man succès


Le début d'année s'avère plutôt encourageant chez Marvel : après Star Wars #1, les lecteurs américains plébiscitent Spider-Gwen, une nouvelle série où, comme son nom l'indique, Gwen Stacey, une des petites amies de Peter Parker, s'est fait mordre par une araignée radioactive. 200.000 précommandes auraient été enregistrées, pour une publication attendue le mois prochain.

 

 

Couverture de Spider-Gwen #1, par Robbi Rodriguez

 

 

Le Spider-Verse s'accorde visiblement au féminin en 2015, puisqu'une autre héroïne déjà apparue dans un univers alternatif, Silk, va également bénéficier de sa propre série au mois de février prochain. Le scénariste Robbie Thompson a été choisi pour mener le destin de la femme-araignée créée par Dan Slott, le scénariste de The Amazing Spider-Man, en 2014. Le personnage fournissait alors un contrepoint maléfique au Spider-Man original.

 

La série Silk devrait retrouver la jeune femme des années après ses aventures avec Spider-Man, à New York. Quant à Spider-Gwen, elle est apparue dans l'univers de la Terre-65 de Edge of Spider-Verse sous la plume de Jason LaTour, qui retrouve le dessinateur Robbi Rodriguez sur la nouvelle série. 

 

La mise en avant des personnages féminins chez Marvel Comics intervient alors que le sujet des stéréotypes et de la diversité secoue le paysage du comics américain, particulièrement chez les deux géants DC et Marvel. L'année dernière, une polémique autour de couvertures alternatives par Milo Manara avait chahuté l'éditeur, pour Spider-Woman.

 

Le cofondateur de la maison d'édition indépendante BOOM! Comics, Ross Richie, annonçait hier le lancement d'une campagne web invitant l'ensemble de l'industrie à embrasser la diversité, aussi bien au niveau de la production que de l'édition ou de la distribution. « Le médium des comics n'a jamais eu autant d'influence sur la pop culture », expliquait-il, « et, en tant qu'adeptes de cet art, nous avons une opportunité rare de porter cet intérêt à un autre niveau, et de capter l'attention d'un tout nouveau public, qui n'est pas familier avec les comics ».

 

 

Silk #1, par Dave Johnson

 

Du côté des détaillants, les avis viennent plutôt confirmer les précommandes annoncées par Diamond Comics, le distributeur de Marvel, pour Spider-Gwen. « Je pense que Spider-Gwen sera la série qui pourra faire vaciller Harley Quinn », assure Dennis Barger du site WonderWorldComics. Cette dernière a été lancée par DC Comics début 2014, et se concentre sur l'habituelle dulcinée/souffre-douleur du Joker, dans une série solo qui rencontre elle aussi le succès.

 

Si le lectorat du comics s'est indéniablement féminisé, la répartition des genres pour les nouveaux personnages, chez Marvel et DC, est toujours défavorable aux femmes. Les séries de Marvel et DC consacrées à des femmes s'appuient en effet sur des personnages existants, et déjà appréciés des lecteurs.