Comics : Marvel retire Spider Man des librairies Barnes & Noble

Nicolas Gary - 30.12.2013

Manga/BD/comics - Comics - Marvel - librairies - Barnes & Noble


Quelle mouche a donc piqué les éditions Marvel ? Depuis quelques heures, un vent de panique souffle sur le monde des comics américains : Marvel a pris la décision de retirer ses périodiques, commercialisés chez les grands détaillants. Barnes & Noble, la chaîne de librairies, mais également Books-A-Million confirment l'information. Ça éclaire un peu, mais sans réchauffer l'ambiance...

 

Crédit Photo Bleeding Cool

 

 

Si les ventes des comics périodiques ne devaient pas avoir une très grande importance dans les stocks des chaînes de librairies américaines, leur disparition pose tout de même un fameux problème. Quelle est la politique stratégique mise en place par Marvel, qui choisit soudainement de se couper de cette source de revenus ?

 

Car, si l'argent ne coulait probablement pas à flot, ces espaces n'en représentaient pas moins des vitrines d'exposition importantes pour les oeuvres de l'éditeur. Mais attention, cette décision ne s'applique qu'aux périodiques, et pas aux romans graphiques, a confirmé un porte-parole de Barnes and Noble. 

 

Si l'on prête attention au son de cloche venant de Books-A-Million, il semble qu'une partie du problème pourrait résider dans la distribution des collections de périodiques, assurée par Hachette. D'ailleurs, que ce soit chez B&N ou BAM, impossible pour les vendeurs de simplement passer une commande pour s'approvisionner en nouveautés.

 

Sachant que Marvel est en train de pousser fortement le développement de son application, et l'offre numérique de titres qui y est associée, il faut peut-être remettre en perspective les déclarations de la société. En effet, Marvel avait assuré que les tablettes étaient les nouveaux kiosques à journaux, il aurait fallu les prendre un peu plus au sérieux - mais qui pouvait s'attendre à ce que ce soit fait aussi rapidement ? La concurrence avec ComiXology nécessite peut-être de réaliser des opérations plus précises pour s'assurer de mieux maîtriser l'offre numérique ?

 

Désormais, seuls les titres de DC Comics et Dark Horse se retrouveront dans les librairies. 

 

Ce qui reste le plus étonnant, c'est que Marvel avait été un allié de poids, lorsqu'en 2011, Amazon avait signé un accord de diffusion exclusive sur Kindle Fire, avec l'éditeur DC Comics. Barnes & Noble avait alors décidé de retirer les ouvrages de l'éditeur de ses rayons, expliquant que s'ils ne pouvaient pas commercialiser les versions numériques, il n'était pas question de proposer les ouvrages imprimés.

 

Peu après, Marvel et B&N annonçaient alors un partenariat de diffusion exclusive des titres numériques sur Nook Color, la tablette maison du libraire. 

 

 

mise à jour 31/12 : 

Marvel a apporté quelques précisions, soulignant que l'intention de retirer de la vente les périodiques a été prise voilà deux ans, et mise en application depuis trois mois maintenant.