Comics Thing donne aux indépendants les outils pour se publier

Antoine Oury - 14.03.2013

Manga/BD/comics - Comics - Comics Thing - Charles Kriel - open source gratuit


Malgré l'écart technique entre la conception d'un livre et d'un comics numérique, les outils d'auto-édition s'adressent désormais aux dessinateurs, coloristes et scénaristes de comics. Après ComiXology et sa plateforme Submit, un autre outil, totalement open source, devrait voir le jour sous peu, si le financement en crowdfunding suit.

 

 

 

  

Facile à utiliser comme un PowerPoint, ergonomique comme le Flash et des comics numériques prêts pour iTunes ou Google Play : c'est ce qu'annonce Charles Kriel, créateur de la plateforme, en prévision d'une campagne de collecte qui commence dans 5 jours sur IndieGoGo.

 

Contrairement à ses concurrents, Comics Thing se caractérise par une politique open source qui se poursuit dans des conditions d'utilisation spécifiques.

 

En effet, Comics Thing promet de limiter au maximum les prélèvements sur les ventes des comics numériques : là où un album lambda ne donne que 35 % de son prix final au créateur (à partager entre scénariste, dessinateur et éventuel éditeur), celui créé sur Comics Thing sera à 100 % propriété du créateur. Pour Kriel, le crowdfunding via IndieGoGo s'impose comme le financement le plus adéquat.

 

Audio, vidéo, animations et autres fonctionnalités interactives s'ajouteront donc à la plume et au crayon des créateurs de comics sur le Web...