comiXology propose désormais la vente de comics sans DRM

Antoine Oury - 25.07.2014

Manga/BD/comics - Comics - comiXology application - comics sans DRM - verrou numérique


Le récent rachat de l'application comiXology laissait augurer du pire : la suppression des achats in-app, afin de grever les résultats d'Apple et de Google, apportait de l'eau aux moulins des détracteurs. Toutefois, l'acteur majeur de la vente de comics numériques a confirmé lors de la Comic Con de San Diego une rumeur née hier : la vente de comics sans DRM est désormais possible.

 


1984...meet DRM

(Josh Bonnain, CC BY 2.0)

 

 

Certes, l'offre ne concerne pour l'instant qu'un petit nombre d'éditeurs, mais les lecteurs de comics poussent un soupir de soulagement : il sera désormais possible de télécharger des comics dépourvus de verrous numériques à partir de comiXology. Ces mesures techniques de protection, DRM en VO, sont apposées sur des fichiers numériques par des éditeurs et revendeurs afin d'empêcher certaines actions, comme la copie ou l'impression des fichiers.

 

Toutefois, ces protections avaient aussi pour effet de considérablement compliquer la vie des lecteurs : problèmes de compatibilité avec certains appareils de lecture, liaison à un compte utilisateur, et, surtout, la disparition des titres en cas de fermeture du service associé. La situation est connue : il suffit qu'un revendeur ferme pour qu'il prévienne en catastrophe ses clients de la nécessité de télécharger leurs achats, sous peine de les voir disparaître...

 

« Pour ceux qui ne lisaient pas de comics numériques à cause des DRM, vous n'avez plus aucune excuse à présent » s'est réjoui John Roberts, cofondateur de comiXology. Les fichiers seront téléchargeables aux formats PDF et CBZ, a-t-il précisé. 

 

Pour le moment, l'offre concerne uniquement les titres de Image Comics, Dynamite Entertainment, Zenescope Entertainment, MonkeyBrain Comics, Thrillbent, et Top Shelf Productions, sans oublier les auteurs indépendants et petits éditeurs qui passent par l'offre de publication du revendeur numérique. Pour les éditeurs, pas de grandes maisons comme Marvel ou DC Comics, mais des maisons habituées à la vente sans DRM. D'autres noms devraient venir s'ajouter à la liste, logiquement.