Comment le Comics américain défend l'essor du manga

- 01.07.2013

Manga/BD/comics - Univers Manga - japon - éditeur - mécénat


L'éditeur de comics Dark Horse et le CBLDF, fonds de soutien des auteurs de comics se sont associés pour produire un guide sur le manga à l'usage des différents publics de lecteurs : parents, éducateurs, et bibliothécaires. Intitulé Manga, Introducion, Challenges and Best Practice, l'ouvrage présente le genre, ses dynamiques et problématiques autour d'auteurs et éditeurs nord-américains comme japonais.

 

 


 

 

D'ordinaire, la CBLDF – pour Comics Book Legal Defense Fund - axe sa mission sur le mécénat d'artistes de comics pris dans des procédures judiciaires, trop coûteuses pour garantir une véritable équité face à la puissance des grands éditeurs.Cette fois, ce travail commun avec l'éditeur fait office de présentation générale.

 

Pour mener à bien ce travail de vulgarisation, la ligue a reçu l'aide de la fondation Gaiman, l'institution du très geek auteur de Sandman. L'hiver dernier, cet organisme caritatif avait donné 60.000 $ comme soutien à la création de ce guide, mais aussi la prévention de la censure éditoriale et faire pression sur le boycott de certains titres jeunesse par des établissements de prêts et librairies.

 

Pour présenter à la fois l'industrie et les problématiques de prescription, des experts comme Shaenon Garrity (Viz Media, Otaku USA) ou encore des rédacteurs du School Libray Journal ont été sollicités. Le livre a été diffusé à la conférence annuelle de l'association des bibliothécaires américains et sera proposé à la convention de japanimation de Los Angeles le week-end prochain.