medias

Conan le Barbare échappe définitivement à Stan Lee Media

Clément Solym - 15.02.2012

Manga/BD/comics - Comics - Conan le Barbare - Stan Lee Media - procès


La procédure s'arrêtera donc là : la tentative de Stan Lee Media pour récupérer les droits de Conan le Barbare a été rejetée par le juge fédéral. Cependant, la société n'a pas dit son dernier mot : Stan Lee Media, qui avait fait faillite voilà dix ans a décidé de se battre bec et ongles pour retrouver les droits d'oeuvres frauduleusement acquis, selon elle. 

 

En août dernier, la société Stan Lee Media avait intenté un procès contre la société de la dernière production Conan. Et il n'avait pas fallu longtemps pour que Conan Sales Co., la compagnie qui avait racheté les droits à Stan Lee, riposte. D'abord, un premier mot : bien qu'elle porte le même nom que le maître du comics outre-Atlantique, Stan Lee, SLM n'a rien à voir avec le bonhomme.

 

Donc SLM a déposé le bilan en 2001, et tant que la faillite n'était pas résolue, tous les droits acquis avaient été gelés. Et pourtant, Arthur Lieberman, avocat et ancien de SLM, ne s'est pas privé de vendre les droits du personnage Conan, à Conan Sales Co.

 

 

 

Et c'est à l'occasion de la sortie du film que SLM a tenté de jouer la carte juridique, pour recouvrer les droits anciennement vendus, qui, selon la société, leur appartenaient toujours, puisqu'il était impossible de les vendre ou les céder.

 

Pas du tout, a estimé le juge de district Stephen Wilson, qui a rejeté en masse la demande de la société SLM. Il lui refuse de pouvoir réclamer quoi que ce soit concernant cette cession, et estime que l'ancien avocat n'a rien fait d'illégal. 

 

Le juge Wilson a même ajouté que les demandes infondées de la société ne démontraient en rien que Lieberman avait vendu abusivement les droits à Conan Sales Co., qui par la suite avait cédé les droits d'adaptation à Paradox Entertainement pour la réalisation du film. En conséquence de quoi, la vente ne pouvait être annulée, et SLM pouvait en revanche aller se rhabiller.

 

Retrouver tout Conan, sur Comparonet

 

 

Pas déstabilisé, pour autant SLM a décidé, d'aller frapper à la porte de Marvel, pour tenter de remettre la main sur les droits d'autres oeuvres, parmi lesquelles on compte Avengers, les Quatre fantastiques, ou encore Spider-Man.