Couverture des Super Nanas : la dessinatrice défend son parti pris

Antoine Oury - 27.01.2014

Manga/BD/comics - Comics - Les Super Nanas - Powerpuff Girls - couverture sexy


La couverture du numéro 6 de la série de comics publiée par IDW, et consacrée aux Super Nanas (The Powerpuff Girls en VO) a défrayé la chronique : on peut y voir les 3 héroïnes, avec des mensurations considérablement revues, selon une esthétique plus adolescente. Après les protestations de vendeurs de comics et de parents, la chaîne Cartoon Network, qui diffuse la série originale, a décidé de cesser la commercialisation du titre.

 

 

 

 

 

L'auteure de la couverture incriminée avait pourtant reçu le soutien de l'éditeur IDW, qui défendait la vision personnelle de l'artiste exprimée au travers de cette couverture. Quand les contempteurs déploraient une hyper-sexualisation des filles, il répondait que Mimi Yoon « pensait plus à la "libération féminine" que le genre de choses que vous évoquez ».

 

« Je trouve les accusations selon lesquelles ma couverture pour Les Super Nanas sexualiserait les mineures non seulement ridicules, mais embarrassantes (pour ceux qui les ont proférées) et dérangeantes quand on voit la personne irréprochable qui les a provoquées, comme on peut le voir sur l'image ci-dessous », a-t-elle expliqué dans un post sur Facebook. « La personne » en question est le vendeur de comics Dennis L. Barger Jr, qui a lancé la polémique depuis Detroit, et la photo le montre en compagnie de deux strip-teaseuses à la Detroit Fanfare, ce week-end.

 

L'argument n'est pas des plus défendables, et il serait bon de renvoyer les deux parties dans les cordes. Mimi Yoon a par ailleurs ajouté, dans le même post Facebook : « Je me demande pourquoi tant d'arguments pour éloigner la couverture des yeux des filles ? Qu'en est-il des garçons ? » Une couverture sexy pour les garçons ne choquerait pas, une pour les filles devrait être éloignée ? 

 

La solution pour être tous égaux : la nudité !

 

(via The Beat)