Cubitus, cabot au grand coeur de Dupa, fête ses 50 ans

Nicolas Gary - 28.04.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - Cubitus exposition Dupa - bande dessinée cubitus - salon livre geneve


#salondulivregeneve — Diablement cabotin, Cubitus est ce personnage de Luc Dupanloup, devenu Dupa. C’est le 18 avril 1968 que ce toutou vit le jour, dans le numéro 1017 du journal de Tintin. Originellement, ce chien assez rebondi devait « combler des pages manquantes dans l’hebdomadaire ». Mais sa bonne bouille en fit rapidement une coqueluche du journal.


Exposition Cubitus
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


 

Probablement moins familier des jeunes publics, même si depuis la mort de Dupa, en 2000, la série a repris, Cubitus reste cet attachant compagnon. Et l’on se souviendra qu’il n’a pas toujours été strictement le camarade de jeu de Sémaphore, « jovial marin à la retraite ». 

 

Cubitus est cependant mis à l’honneur dans une exposition qu’accueille le salon du livre de Genève. L’occasion de renouer avec le cabot et son univers. 

 

Il faut s’en souvenir, et les premières planches frappent, comme souvent dans la BD franco-belge : entre le Cubitus que l’on connaît aujourd’hui et celui de la fin des années 60, c’est tout un look qui s’est progressivement dessiné. Ainsi, Cubitus était au départ le compagnon de Marcelin, jeune garçon. Une sorte de binôme comme celui du cocker roux, Bill, et de son jeune maître, Boule. Tous deux avaient vu le jour en 1959, bien avant l’avènement de Cubitus.

 

Et l’on comprend que de Marcelin, Dupa ait progressivement basculé vers Sémaphore — l’oncle de Marcelin — pour donner à son personnage une dimension plus adulte. 
 

Cubi pour les intimes, gros chien blanc à la queue jaune serait un bobtail, bien que Dupa ait toujours voulu qu’il soit un chien de race inconnue. Il est d’abord un chien quadrupède aux poils retombant sur les yeux, puis Cubitus devient anthropomorphique et se comporte comme un humain marchant sur ses pattes arrières, il utilise ses mains, qu’il peut mettre dans les « poches » de sa fourrure et sait conduire la moto de Sémaphore, cuisiner des lasagnes ou un navarin (son plat favori).
Il passe son temps à manger, dormir ou boxer Sénéchal, le chat du voisin. Au gré des histoires, Cubitus et ses compagnons peuvent devenir pirates, sportifs de haut niveau, espions, inventeurs au cours des siècles, héros de films célèbres, etc. 



D’abord paisible, sa carrière prend, dans les années 80, un essor impressionnant au point que éditions du Lombard lui consacrent, à partir de 1989, un magazine à son nom. Le studio Belvision produit un court métrage en 1977, puis une adaptation est faite par des studios japonais d’une série animée d’une centaine d’épisodes, lui ouvrant ainsi les portes d’une carrière internationale. Dupa dessinera 39 albums, tous publiés au Lombard. 


Exposition Cubitus
ActuaLitté CC BY SA 2.0
 

 

À sa mort, en novembre 2000, la série est confiée à Michel Rodrigue au dessin, co-scénarisant avec Pierre Aucaigne, puis avec Erroc depuis 2012. Marcy, assurant la mise en couleurs depuis le début. Avec le temps, Cubitus s’est doté d’un neveu, Bidule, également dessiné par le duo Rodrigue et Aucaigne. 

 

Outre la présentation de planches et d’extraits du journal de Tintin, l’exposition propose un atelier de dessin, avec des coloriages pour les plus jeunes, mais également quelques goodies et produits dérivés, montrant ô combien comment le gentil toutou — sauf avec son terrible ennemi et voisin, le chat noir Sénéchal — a su conquérir le public.

<

>




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.