medias

DC Comics affronte le numérique avec des super héros relookés

Clément Solym - 03.06.2011

Manga/BD/comics - Comics - comics - super - heros


Ils seront 52 en tout à se voir reliftés pour la rentrée, une tentative de la part de l'éditeur DC Comics pour amorcer un renouveau, et donner une touche de modernité à ses personnages. Explications, entre scepticisme et grandes espérances.

Cinquante-deux super héros qui se font relooker, ce n'est pas rien. Surtout quand on touche aux plus sensibles de ces représentants. Dès le 31 août, un numéro spécial #1 de Justice League reprendra Batman, Aquaman, Wonder Woman, Green Lantern, ainsi que Flash et Superman, pour leur donner une nouvelle vie, annonce le blog de DC Comics.


Tout un programme, orchestré par Geoff Johns et Jim Lee, qui réunira ces personnages dans une super équipe avec une question prometteuse : quelle est la vie de ces êtres, au-delà de leur costume ?

« Nous voulons vraiment donner une nouvelle vie à nos personnages et notre ligne », explique Dan DiDio, coéditeur chez DC Comics, aux côtés de Jim Lee. « C'était là une chance de commencer, non pas depuis le début, mais à un point où nos personnages sont plus jeunes, et avec des histoires racontées pour le public contemporain. »

En somme, une crise de jeunisme chez DC. Mais également l'amorce plus marquée encore du virage numérique, alors que l'éditeur s'organise depuis plusieurs mois maintenant pour arriver à proposer un outil de téléchargement adapté - et surtout, tenter de quitter la place d'outsider, puisque depuis 2002, DC Comics est invariablement deuxième vendeur de comics dans le pays, derrière Marvel.


Mais surtout, il faut endiguer la chute de ventes : si les adaptations cinématographiques pleuvent, et brassent des millions de dollars, les ventes de papier, elles, sont en crise. Le numérique devient un nouvel espoir, et évidemment, il faut s'y engouffrer. Pour ce faire, les 52 nouvelles séries prévues sortiront simultanément aux versions papier.

Or, les fans ne sont pas dupes, et les réactions dubitatives se font jour. D'accord, les plus jeunes sont clairement ciblés, mais les fans d'avant ne sont pas certains d'y trouver leur compte. À moins que la perspective de ces nouvelles histoires, où les personnages se retrouveront pris dans des événements du monde réel, suffise à raccrocher avec les lecteurs...

Bob Wayne, vice-président des ventes chez DC assure que la continuité narrative sera au rendez-vous. « Nous avons pris grand soi de maintenir une continuité, où la plupart des fans verront la nouvelle approche de nos histoires. Certains personnages auront de nouvelles origines, tandis que d'autres subiront des modifications mineures. » (via Comics Alliance)