DC Comics ne veut pas de Rihanna comme alliée de Batman

Antoine Oury - 20.05.2015

Manga/BD/comics - Comics - Robin - Rihanna - Robyn


Les joies de la propriété intellectuelle et commerciale : la chanteuse Rihanna, ou plutôt son équipe marketing, a tenté de déposer la marque « Robyn », d'après le véritable nom de la chanteuse, afin de développer une gamme de cosmétiques, de vêtements, et « des contenus en ligne non téléchargeables ». La maison d'édition DC Comics, qui publie les aventures Batman, a fait les démarches pour bloquer ce dépôt, pour cause de parasitisme avec Robin, l'acolyte du Chevalier noir.

 

 

Rihanna-Robin, d'après un dessin de Jim Lee

 

 

Le véritable nom de la chanteuse est Robyn Rihanna Fenty, mais DC Comics s'oppose vigoureusement au dépôt de la marque « Robyn », parce que l'orthographe et la prononciation sont proches du personnage de Robin, l'allié de Batman dans la lutte contre le crime. Selon DC, les consommateurs/lecteurs pourraient être « déçus », en découvrant qu'il n'y a aucun lien entre la pop star et le personnage.

 

La tentative de Rihanna pour protéger la marque Robyn remonte tout de même au 23 juin 2014, mais l'opposition de DC Comics n'a été signalée que le 11 mai dernier. DC Comics est évidemment propriétaire de la marque « Robin », et ce, depuis 1984, avec un dépôt pour un jouet, et une deuxième protection, en 1990, pour les publications comics.

 

Dans son argumentaire, DC vise particulièrement les « contenus en ligne non téléchargeables ». La parution d'un magazine en ligne nommé « Robyn » pourrait « causer de la confusion, des erreurs, ou décevoir le public ». L'éditeur est visiblement persuadé que le magazine en question est « identique ou très proche » des publications DC...

 

Ce ne sont pas les chauves-souris qui sont censées être aveugles ?