DC, le nouveau maître de l'industrie des comics

Clément Solym - 07.11.2011

Manga/BD/comics - Comics - DC - comics - octobre


C'est en septembre dernier que DC est passé devant Marvel en part de marché. Une petite victoire en part de marché (moins d'un demi-point), mais une grande victoire pour DC qui concède la première place à Marvel depuis bien longtemps.

 

Et pour le mois d'octobre, DC est resté en tête creusant significativement son avance sur Marvel. En effet, DC a obtenu le mois dernier 42,47 % de parts de marché (en dollars) contre 29,10 % pour Marvel. On mesurera d'autant plus la popularité des titres DC avec les parts de marché en nombre d'exemplaires vendus. Si l'on se base sur cet indicateur, DC a littéralement régné sur le monde des comics en octobre avec 51 % des parts de marché contre seulement 30 % pour Marvel. Un comic vendu sur deux venait donc de l'écurie DC.

 


Évidemment, le classement des 10 titres les plus vendus reflète ces chiffres avec les 6 premières places du classement pour DC (dans l'ordre Justice League Nº 2, Batman Nº 2, Action Comics Nº 2, Green Lantern Nº 2, Flash Nº 2, Detective Comics Nº 2) et un septième titre, Superman Nº 2, qui se classe 10e. Marvel a obtenu pour sa part les places 7 à 9 avec dans l'ordre Incredible Hulk Nº 1, Wolverine and the X-Men Nº 1 et Fear Itself Nº 7.

 

DC RoXX

 

Au niveau des romans graphiques, DC prend aussi la première place du classement des 10 titres les plus vendus, avec Flashpoint (le recueil relié des comics Flashpoint qui ont conduit au relancement de 52 titres DC), et a placé 4 autres titres. Marvel n'en a placé qu'un, et à la dixième place, Ultimate Comics Spider-Man : Death of Spider-Man Premiere (recueil relié).

De manière plus générale, le mois d'octobre est excellent pour l'industrie du comics, et les 52 titres relancés par DC n'y sont pas pour rien. Par rapport au mois de septembre dernier, il présente une hausse de 2,67 % des revenus en dollars générés par les comics et romans graphiques et de 5,73 % du nombre d'exemplaires de comics et romans graphiques vendus. Plus dans le détail, on constatera une hausse de 6,78 % des revenus générés par les comics et une hausse de 6,90 % du nombre d'exemplaires de comics écoulés. Les romans graphiques, eux, enregistrent une baisse de 7,47 % en dollars et de 11,07 % en nombre d'exemplaires vendus.

 

 

L'industrie du comics reprend des couleurs


Par rapport au mois d'octobre 2010, les ventes de comics et romans graphiques ont augmenté de 11,93 % en dollars et de 25,89 % en nombre d'exemplaires écoulés. Dans le détail, les comics ont enregistré une hausse de 24,37 % en dollars et de 32,12 % en nombre d'exemplaires vendus alors que les romans graphiques ont subi une baisse de 12,90 % en dollars et de 30,75 % en nombre d'exemplaires vendus.

Les très fortes ventes de comics de ces trois derniers mois pourraient représenter un véritable tournant pour l'industrie du comics et mettre fin à une longue période de chiffres en baisse. Si la tendance se poursuit sur les deux derniers mois de l'année, le bilan de 2011 pourrait être positif. En effet depuis le début de l'année jusqu'à maintenant comparé à la même période en 2010, l'ensemble comics et romans graphiques est en baisse de 1,93 % en dollars et en hausse de 0,64 % en nombre d'exemplaires vendus. Les comics seuls,  sont en baisse de 0,23 % en dollars et en hausse de 1,86 % en nombre d'exemplaires écoulés. Quant aux romans graphiques, ils affichent une baisse de 5,39 % en dollars et de 12,07 % en nombre d'exemplaires vendus.

Se dirige-t-on doucement vers une nouvelle ère de l'industrie du comics ? Elle présenterait des chiffres à nouveau à la hausse, et un rapport de force entre DC et Marvel complètement inversé. Il faut dire que DC est sans conteste à l'origine de ce petit big bang avec deux idées géniales, mais risquées, relancer 52 de ses titres d'un coup et proposer les versions numériques en même temps que les versions imprimés. Et finalement, la maison des idées court derrière celles de DC.

 

Tous les chiffres cités ont été fournis par le distributeur Diamond Comics.