De gentils pirates de BD qui diffusent le domaine public

Nicolas Gary - 23.01.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - domaine public - diffusion de bandes dessinées - partage de BD


Le site BDZmag ne se présente plus, c'est en soi un OWNI dans le paysage des phylactères. En octobre 2012, il proposait d'expérimenter le partage de BD en Creative Commons, une opération de diffusion destinée à faire connaître les oeuvres des créateurs. Les oeuvres étaient soumises à la licence CC BY NC ND 2.0, impliquant de citer les auteurs, ne pas modifier et ne pas utiliser à des fins commerciales. Une opération qui a donné de nouvelles idées.

 

 

 

 

 

L'un des fondateurs du site a averti ActuaLitté qu'il se lançait dans une nouvelle opération de partage légal, en délivrant des BD libres de droit, après scantrad. Les titres seront disponibles dans la BDZthèque, « une plateforme légale de diffusion de scans français provenant de diverses sources ». 

 

« Le BDzmag a toujours prôné le partage légal en Creative Commons. Le référencement du site en pole position sur les mots clés "piratage bd" nous a décidés à lancer le projet BDzthèque qui utilisera les mêmes méthodes de partage qu'un site pirate a l'exception du contenu qui lui sera légal », nous explique le cofondateur, sollicité par ActuaLitté.

 

Les titres proviennent donc des opérations montées par le site autour du partage légal, à savoir : 

Pirate ta BD !

Partage légal en Creative Commons avec l'accord des auteurs.

Bdz du net

Centralisation des sites français où l'on trouve de la BD française gratuite en téléchargement ou en lecture. 

Bdz libre de droits

Toutes BD franco-belges libres de droits qui proviennent de sites ou de réseaux pirates.

Nous espérons également des dons de scans dans l'avenir.

Comics Golden Age

Comics libres de droits, en français, publiés avant le milieu des années 1950, provenant du site Comic Book Plus

 

« Nous comptons également traduire des scans issus du site Digital Comic MuseumEt nous espérons que des membres actifs nous aideront dans cette tâche », nous précise le fondateur.

 

Le premier des titres du domaine public proposé par le site est l'histoire de monsieur Jabot, une « littérature en estampes », réalisée par Rodolphe Töpffer, déssinée en 1831, et autographiée et publiée en 1833. A découvrir ici.

 

 

 

« Il n'existe pas de système de partage légal pour les BD. Pourquoi ne pas le créer ? Il y a tant de Bandes Dessinées que personne n'exploite plus. Pourquoi ne pas les céder ? Une exploitation légale et gratuite ne serait-elle pas préférable à une diffusion sur les sites pirates ? De nombreuses BD sont déjà scannées et en circulation sur les réseaux pirates. Utilisons-les ! »

 

« Si les éditeurs cédaient des BD à diffuser en Creative Commons ou par un accord de diffusion, cela permettrait d'étoffer notre catalogue et faire leur promotion gratuitement. Et si une distribution légale leur était proposée, les internautes seraient moins enclins à poursuivre leurs recherches vers les plates-formes pirates. Éditeurs, nous sommes prêts à vous accueillir ! »

 

En attendant que les éditeurs de BD s'engouffrent dans cette proposition - ou pas - l'opération Pirate ta BD reviendra pour une seconde édition. Les auteurs intéressés peuvent contacter le BDZmag à cette adresse, en remplissant le formulaire.