Décès d'Yves-Marie Labé, figure chaleureuse de l'ACBD

Clément Solym - 02.01.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - labe - acbd - deces


L'association des critiques et journalistes de bande dessinée vient de nous faire part de la perte d'un de « ses membres les plus actifs », et journaliste au Monde, Yves-Marie Labé.

L'ACBD est une organisation qui se fait régulièrement remarquer, pour les prix qu'elle décerne - Grand prix de la critique, les 20 ouvrages de l'été, le prix Asie ACBD - ou encore par le rapport annuel de Gilles Ratier, l'un de ses membres, brossant un tableau du marché BD, chaque année. (voir celui de cette année)

« Yves-Marie a aussi parrainé nombre de confrères et consœurs qui font vivre aujourd'hui l'ACBD. Breton, il avait commencé sa carrière à Ouest France en 1978. Il était depuis quelques mois chef adjoint de service pour les opérations spéciales du Monde »

A l'âge de 56 ans, Yves-Mari Labé est décédé d'un arrêt cardiaque, explique l'ACBD.
Intelligence vive et plume alerte, Yves-Marie était titulaire d'une maîtrise de lettres modernes à Lille, diplômé de Science Po Paris et du Centre de formation des journalistes de Paris. Journaliste de référence dans un quotidien de référence, dans lequel il dirigea notamment les pages médias, Yves-Marie animait depuis près de 20 ans l'actualité de la bande dessinée au Monde.

Il avait obtenu que le 9e art y soit accepté et reconnu au sein du très littéraire Monde des livres, et y témoignait d'un regard aigu sur la bande dessinée contemporaine et d'une remarquable connaissance du patrimoine de la BD.

Crédit photo Laurent Mélikian / ACBD

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.