medias

Décès de Spain Rodriguez, dessinateur underground, proche de Crumb

Clément Solym - 30.11.2012

Manga/BD/comics - Comics - Spain Rodriguez - Zodiac Mindwarp - comics underground


Le dessinateur de comics underground Manuel "Spain" Rodriguez est décédé mercredi des suites d'un cancer, à l'âge de 72 ans. Bien connu pour ses personnages cultes Trashman ou Big Bitch, apparurent dans des fanzines des années 60, Rodriguez a toujours tenu à une ligne politique explicite et revendiquée, qui l'avait amené, pour son travail plus récent, à une biographie graphique de Che Guevara.

 

 

 

 

Beaucoup le reconnaissaient au bruit de sa moto, d'autres à son coup de crayon inimitable, chargé d'une puissance graphique caractéristique des publications de la contre-culture des sixties. Né en 1940, Rodriguez se frotte à l'underground dès sa deuxième décennie, à la sortie de la Silvermine Guild Art School dans le Connecticut.

 

Arrivé à New York, il créé le fanzine Zodiac Mindwarp, en parallèle à sa contribution au East Village Other, légendaire journal underground de la Grosse Pomme. À la fin des années 60, ses traits sont connus d'Art Spiegelman ou de Robert Crumb, qui dit de lui : « Il était une sorte d'archétype, le croisement d'un artiste fou, d'un gauchiste radical et d'un ouvrier Latino. »

 

Membre du gang de motards The Road Vultures dans sa prime jeunesse, Rodriguez laisse 2 fameux personnages au comics underground : Trashman, une sorte de Rambo capable de se changer en détritus, et Big Bitch, un pendant féminin et féministe du militaire.

 

Plus récemment, le dessinateur s'était penché sur une biographie de Che Guevara (publiée en France en 2009 par Les Presses de la Cité), les affiches de la San Francisco Mime Troupe ou encore Dark Hotel, roman graphique en ligne, un des premiers, ce qui n'a rien d'étonnant venant du défricheur qu'était Spain Rodriguez.