Delcourt confirme son départ de Izneo pour une distribution Hachette

Clément Solym - 21.02.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Delcourt - Hachette Livre - BD numériques


Fin janvier, en plein festival de la BD d'Angoulême, les éditions Delcourt avaient annoncé aux libraires qu'ils quittaient la plateforme de vente et de location de BD numériques, Izneo. Une information livrée par Guy Delcourt en personne. (voir notre actualitté

 

Dans un communiqué, la maison vient aujourd'hui d'officialiser un peu plus la chose, en rappelant que les éditions Delcourt furent les premières à commercialiser leurs titres sur l'iBookstore, à compter du mois de décembre 2011. L'hypothèse d'un départ reposant sur le refus de Izneo à passer par ce canal de vente est donc à mettre aux oubliettes.

 

 

 

« Riche d'une centaine de titres, l'offre numérique du Groupe s'étoffe mensuellement d'une trentaine d'ouvrages (nouveautés et fonds). Elle comprend des séries phares telles que Le Chant des Stryges, Le Crépuscule des Dieux, Noob,  Okko, Les P'tits Diables ou Walking Dead, dont le nouveau tome paru le 15 février s'est classé 6e des meilleures ventes de livres sur cette plate-forme », explique ainsi l'éditeur.

 

Dès lors, c‘est Hachette Livre, qui distribue déjà les livres physiques de la maison Delcourt, qui réalisera la commercialisation des oeuvres numériques. Une décision, estime la maison, qui « garantit la cohérence du travail effectué sur les deux supports : dates de mise en vente synchronisées, bases de données harmonisées, etc ».

 

En outre, estiment les éditions Delcourt, Hachette Livre « apporte de plus une compétence irremplaçable dans ce domaine, acquise depuis cinq ans aux États-Unis, où le livre numérique est déjà une réalité incontournable ». 

 

La vente des BD numériques se fera avec un tarif entre 25 et 30 % moins cher que celui des supports imprimés « ce qui apparaît aujourd'hui comme un bon point d'équilibre », assure la maison. « Le Groupe Delcourt entend poursuivre ce développement de manière offensive et responsable, en bonne intelligence avec les auteurs, dans une volonté de convergence entre le livre imprimé et le livre numérique. »

 

Avec elles, les éditions Delcourt embarquent également les éditions Soleil, rachetées en juin 2011.

 

A l'époque de cette annonce, Régis Habert, directeur général d'Iznéo avait expliqué à ActuaLitté que sur un plan purement opérationnel, ce retrait de Delcourt et de Soleil de la plateforme ne change pas grand chose car « ils n'avaient de toute façon pas joué le jeu d'Iznéo, à savoir n'avaient mis aucune BD à disposition des lecteurs et des libraires sur la plateforme ».