Akira, l'époustouflant retour dans Neo-Tokyo

Clément Solym - 12.05.2014

Manga/BD/comics - Univers Manga - Akira - live-action - réalisé par des fans


Le projet ressemble à un serpent de mer : tous ceux qui s'attaquent à Néo-Tokyo semblent dépérir, et même Hollywood, avec ses moyens tentaculaires, ne semblent pas arriver à débuter son propre film. Quelque part dans les méandres des studios, quelque chose coince dans le développement. Heureusement, les fans ne manquent pas, y compris les plus inconditionnels. Et c'est ici qu'intervient The Akira Project. 

 

 

 

 

L'organisation à but non lucratif s'est donné pour vocation de réalisation un hommage, sous la forme d'une bande-annonce live action. « Alors que Hollywood travaille sur un film live-action d'Akira depuis quelques années maintenant, nous, en tant que fans, avons voulu nous lancer dans notre propre adaptation. Une chance de coller au plus près possible de la source. Une chance de rendre justice à Akira », affirment-ils. 

 

Pourtant, l'équipe s'est heurtée à un premier mur, en juillet 2012 : sur Indiegogo, une campagne est lancée, qui échoue, en septembre de la même année, avec à peine la moitié des investissements requis. Pourtant, le public s'est investi, et depuis les débuts de cette production, entamée à Montréal (Québec), entre le 2 et le 5 novembre 2012, le projet s'est internationalisé. Ils sont désormais plus d'une quarantaine de créateurs, venus de douze pays différents, à avoir tenté l'aventure.

 

Après 36 mois de post-production, voici qu'ils présentent leur bébé. L'ensemble repose sur les séquences du film original, reconstituées, avec une précision démentielle. Et un budget anémique… Et si un film entièrement réalisé de la sorte pourrait avoir quelque chose d'excessif, on n'en mesure pas moins l'immense travail accompli, et la passion, derrière la minutie. 

 

Sortez les pop-corn, ça ne dure que 5 minutes, mais c'est expéditif. 

 

 

 

Et pour un petit retour explicatif, voici la bande-annonce que les fans avaient dévoilée pour leur campagne Indiegogo.