Des planches du Lucky Luke en hommage à Georges Lautner

Louis Mallié - 27.05.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Achdé - Lucky Luke - Georges Lautner


Du nouveau du côté de Lucky Luke ! Alors qu'il vient de publier sur son blog des planches du prochain Lucky Luke nommé Les Tontons Dalton en hommage au film de Georges Lautner, Achdé, de son vrai nom Hervé Darmenton, est revenu sur sa carrière et son expérience auprès du cow-boy créé par Morris.

 

 

 

Ce n'est pas un hasard si le dessinateur lyonnais travaille aujourd'hui sur Lucky Luke : le tome opposant le cow-boy solitaire à Phil Defer est le premier album qu'il ait lu !  « Je soustrayais chaque dimanche une partie de l'argent de la quête, et j'ai pu ainsi me payer cet album au bout de six semaines », explique-t-il avec humour à Ouest-France.

 

L'entretien est également l'occasion de revenir sur le parcours qui l'a mené à Lucky Luke. « Morris m'avait repéré dans une BD hommage à son personnage. Et en 2003, j'avais dessiné Le cuisinier français, un petit album à l'italienne, qui a servi de test, puis le personnage de Rantanplan. Après la mort de Morris, j'ai repris la série en 2004, avec La Belle Province scénarisée par Laurent Gerra. Les 450 000 premiers exemplaires se sont écoulés en une semaine ! »

 

Pour autant celui-ci garde la tête froide : « Je ne suis pas le nouveau père de Lucky Luke, je suis son parrain. Je m'inscris dans la continuité de la série et je serai éternellement reconnaissant à la famille Morris et à mon éditeur de m'avoir fait confiance. Je veux juste continuer... à m'amuser. »

 

 

Car si le succès était réjouissant, il était également pesant : « Le plus difficile commençait, car on est toujours attendu au tournant, et chaque nouvel album est un challenge. C'est la raison pour laquelle je vais souvent à des salons, car j'ai besoin d'écouter mes lecteurs. » Et c'est pourquoi le dessinateur entend bien surprendre dans ce prochain album inspiré des Tontons flingueurs. 

 

Pour ce faire, il a donc retrouvé Laurent Gerra qui, associé à Jacques Pessis, lui a concocté un scénario digne de ce nom : « Le poor lonesome cowboy va en baver cette fois-ci, moralement et physiquement. Mais comme tout grand héros, il s'en sortira sans égratignure en chantant une fois de plus vers le soleil couchant », raconte-t-il sur son blog.  Les lecteurs, eux, auront la chance de découvrir cette nouvelle aventure plein soleil, puisqu'elle paraîtra cet été dans le journal de Spirou avant l'album qui lui, arrivera en octobre.