Des super-héros bien blancs pour défendre les valeurs de l'Alt Right

Florent D. - 26.07.2019

Manga/BD/comics - Comics - extrême droite comics - super héros alt right - super heros racisme


Le mouvement américain de l’Alt-right, pour Droite alternative, cumulait les titres de noblesse : racisme, antisémitisme, sexisme au besoin, conspirationnisme et autres positions contre l’immigration et pour la défense des Blancs bien blancs. Surgi lors de la campagne de Donald Trump, le terme est désormais en vigueur. Avec un porte-parole de choix pour le représenter : Alt Hero. 


 

On serait mauvaise langue de railler : après tout, les éditeurs de comics américain ont ouvert leurs publications pour disposer d’une plus grande représentativité des populations. Sont apparus des super-héros et héroïnes gays et lesbiennes, avec des mariages homo, dans le but d’impliquer un plus grand nombre de lecteurs. En quoi l’apparition de Alt Hero serait-elle différente ?

Theodore Beale est un activiste sincère et vindicatif de l’Alt Right, et fort de ses convictions humanistes, il a décidé en septembre 2017 de donner une voix à ces revendications. Par l’intermédiaire de la fiction, celui qui est connu sous le nom de Vox Day avait diffusé un trailer des aventures de son héros, Alt Hero. Un comics, genre populaire comme il se doit, qui lui rapportera 32.000 $ à travers un crowdfunding.

Son projet est d’autant plus transparent qu’il veut « concurrencer et défier, et éventuellement remplacer les bandes dessinées de DC et Marvel, rongées par le SJW ». Derrière cet acronyme ce sont les « social justice warriors » que l’on retrouve. Autrement, des personnalités que l’Alt-right ne porte pas dans son coeur, parce qu'elles défendent des valeurs liées à la diversité.
 


Beal l’expliquait, toujours avec retenue : « De manière méthodique, résolue et totale, [les comics] essayent de détruire toutes les valeurs — celles américaines, occidentales, chrétiennes, sur lesquelles ils peuvent s’abattre ». En réponse, il fallait un héros fédérateur pour les Blancs, qui « fait le travail que la police ne veut pas faire » et surtout, « nettoie les rues, crime après crime ». 

Pas de justice sociale, dans ces aventures, l’enjeu pour Beale est de porter haut les croyances de l’Alt Right, cette extrême droite qui n’assume pas son véritable titre, devenue royaume de la post-vérité et des fake news. Et les protagonistes de Marvel ou DC ont de quoi trembler, parce qu’ils « savent qu’ils sont les véritables ennemis, dans cette guerre culturelle ». 

Il s’est même retrouvé avec le soutien d’un autre bonhomme tout à fait recommandable pour son humanité, un certain Milo Yiannopoulos — dont l’éditeur annula la parution du livre du fait des injures, arguments fallacieux et autres infox… Entre réactionnaires racistes, on se comprend, évidemment.

Bien entendu, Alt Hero jure qu’il sert l’intérêt commun, en faisant la traque aux immigrés clandestins, en rendant l’Amérique plus blanche que blanche, et ce, sans employer de lessive… Six tomes de cette propagande doucereuse autant que haineuse sont déjà sortis — avec un tome concernant Paris.



 
Un certain Jean-Michel Durand est déterminé à défendre sa génération contre les ennemis de la France — autrement dit, les Antifas, qui ont été galvanisés par une répression gouvernementale organisée en Allemagne. Devoir lutter contre le Capitaine Europa (sic !), ne sera pas de tout repos pour cet amoureux du drapeau et de la France.
 
Étonnant que l’on n’ait pas encore, du côté du mouvement Bleu marine, eu l’idée de traduire et publier ce texte…


Commentaires
Votre article est truffé de raccourcis et de contre-vérités. Avez-vous lu les comics en question ou vous êtes-vous contenté d'extrapoler à partir du résumé d'Amazon?



Que vous soyez résolument contre la politique de Vox Day, soit, mais c'est quand même ironique de parler de propagande quand vous en faites pour votre camp à travers cet article qui n'a visiblement pas dû vous fatiguer niveau recherches..

Quant à croire que l'industrie du comics n'est pas truffée de SJWs, ne fait pas de propagande... naïveté ou gros mensonge?
Ouf merci pour l'article si je tombe dessus ou sur Arkhaven Comics je saurais que je dois boycotter (Capitaine Europa me choque pas plus que Captain America ou Captain Britain cependant), j'espere que le filtre de l'algorithme d'Amazon bloquera ces recommandations mon style d'indies Comics c'est plutôt The Pride ou Star Power ou The Uniques ou The Sentinels



Jamais compris ces pseudos fans anti-SJW les Comics ont toujours été progressiste (z'ont jamais rien compris au Schmilblick), je vois rien de choquant chez Marvel/DC
le super héros en question défend l'union européenne ?... comme Macron ? lol

les ennemis de la France sont les anti-fa ? Ah bon... et quel pouvoir ont-ils ces anti-fa ?...

Encore un truc au ras des pâquerettes... en plus relativement mal dessiné...
En tant que blanc hétéro de plus de 50 ans évidemment réac (suis pas mais), je me fiche des problèmes internes des USA. Mais je suis ravi qu'un Alt Hero vienne nettoyer la chienlit gauchiste aboyeuse de principes destructeurs de ´notre ´ société. Même si c'est sous forme de fantasmes dessinés. Tout ce qui combat la gauche est bon à prendre, n'est-ce pas chers amis ?
Hormis l'incitation au FN, un tantinet moqueuse, à rééditer le pire des productions néo-fascistes américaines (comme si on n'avait pas assez de sottises nationales comme ça ! Pitié : ne traduisons de l'anglais que les bons livres !), merci pour ce papier informatif et caustique. Chacun aura d'ailleurs noté que l'héroïne dresse le bras bien à l'horizontale, comme il se doit chez ces gens-là...

J'ajoute que Vox Day est bien connu des amateurs de science-fiction, puisqu'il a tenté en 2015, avec ses amis d'extrême-droite, de truquer le plus grand prix de SF aux USA :

https://www.telerama.fr/livre/hugo-awards-le-plus-grand-prix-de-sf-menace-par-des-groupes-d-extreme-droite,129642.php

(il a heureusement échoué, face à la mobilisation de lecteurs de toutes opinions).



Quant à Machin (c'est lui qui le dit...), espérons qu'il en ignorait tout... Lui se définit comme un « blanc hétéro de plus de 50 ans évidemmment réac »... Eh bien Machin, sachez-le, de nombreux « blancs hétérosexuels de plus de 50 ans » ne sont ni racistes, ni sexistes, ni LGBT-phobes !

Quant à vous, visiblement peu intéressé par la littérature, BD et comics compris, mais juste « ravi qu'un Alt Hero vienne nettoyer la chienlit gauchiste aboyeuse de principes destructeurs » (ça sent sa propagande extrémiste bien cliché), il appelle à « nettoyer » le pays. Il n'y a pas moins de 84 synonymes pour « nettoyer »... Donnons-en quelques-uns : « battre, blanchir, cautériser, dérouiller, liquider, purifier », et last but not least, « tuer » !

Eh bien, Machin, heureusement qu'on a encore des lois contre la violence dans ce pays...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.