Devant les tribunaux, Albert Uderzo l'emporte sur sa fille

Clément Solym - 11.06.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Albert - Uderzo - Sylvie


La fille d’Albert Uderzo, Sylvie Uderzo, avait saisi la justice à la suite de la vente au groupe Hachette par son père de ses 40 % de participation dans les éditions Albert-René. Cette maison édite les neuf albums d’Astérix qui sont parus après la mort de René Goscinny en 1977. Albert Uderzo en était le seul auteur, réalisant dessins et scénarii.

Sylvie Uderzo demandait qu’on lui communique les conditions de cette vente réalisée en décembre 2008 au profit du groupe Hachette. Le tribunal n’a pas retenu sa requête. En revanche, elle aura droit à une note de synthèse sur les éléments essentiels du contrat, laquelle ne devra pas être communiquée à la presse.

La fille d’Albert Uderzo reste propriétaire de 40 % de la maison d’édition Albert-René. Pour le groupe Hachette, ce fut une bonne affaire car, ayant déjà les droits de diffusions des 24 albums précédents, ils complètent ainsi leur catalogue. De plus, Hachette a obtenu l’autorisation de continuer les aventures d’Astérix après la mort d’Albert Uderzo.