Digital Manga et Harlequin vendent de l'eau de rose sur de l'encre électronique

Clément Solym - 23.08.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - harlequin - roman - graphique


Digital Manga vient d’annoncer sa coopération avec Harlequin pour mettre en ligne sur le marché de Barnes & Nobles des mangas et des romans graphiques. L’entreprise Softbank s’occupera de l’internationalisation de l’offre.

Harlequin commence doucement, avec une vingtaine de titres. Après l’anglais, les langues supportées seront au minimum le français, le chinois et le coréen. Une centaine de titres et leurs traductions vont bientôt suivre les vingt titres anglais initiaux.

 


Harlequin est à l’origine une compagnie canadienne, spécialisée dans les romans à l’eau de rose. C’est le deuxième éditeur de livres de poche en France, et son lectorat est en grande majorité féminin en France.

La société a commencé par traduire ses romans en japonais pour conquérir le pays du soleil levant, puis les a mis en image, sous forme manga, avec des artistes locaux.

 
Les romans en images seront vendus à 5,99 $ et formatés aux résolutions d’écran des différentes versions de Nook.