Disparition du dessinateur flamand Marc Sleen

Victor De Sepausy - 08.11.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Marc - Sleen - disparition


Le dessinateur de bandes dessinées flamand Marc Sleen vient de s’éteindre à l’âge de 93 ans, rapporte VTM NIEUWS. C’est à son domicile de Hoeilaart, dans le Brabant flamand, qu’il est décédé. Marc Sleen reste encore aujourd’hui considéré comme l’un des fondateurs de la bande dessinée flamande, aux côtés de Willy Vandersteen, Bob de Moor et Jef Nys.

 

 

Fait chevalier en 1999 par le roi Albert II, Marc Sleen, anagramme de son vrai nom Marcel Neels, doit sa célébrité à la série Néron, initiée dès 1947. C’est à ce titre que cet auteur figure d’ailleurs au Livre Guinness des records pour avoir réalisé presque seul les 200 aventures de ce personnage.

 

100 tomes de Néron sont parus en français chez l’éditeur Erasme. A l’annonce de la disparition de Marc Sleen, le ministre flamand de la Culture Sven Gatz lui a rendu hommage en déclarant : « Notre pays a perdu l'un des plus grands dessinateurs de bande dessinée. Avec ses nombreux personnages mémorables, le père spirituel de Néron est responsable de beaucoup de clins d'œil, d'éclats de rire et d'amusement chez les jeunes comme chez les plus âgés », rapporte l’agence Belga.

 

Aujourd’hui, de nombreux dessinateurs tirent leur inspiration des travaux réalisés par Marc Sleen. Kamagurka, Herr Seele, Jean-Pol, Willy Linthout et Urbanus, Windig en De Jong, ou encore Luc Cromheecke peuvent se dire les héritiers de son style souple.


Pour approfondir

Editeur : ERASME
Genre : livres d'enfants
Total pages :
Traducteur :
ISBN :

Arthur Grosbedon - Collection Les Aventures De Neron Et Co.

de Sleen Marc(Auteur)

J'achète ce livre grand format à 26 €