Donald Trump invité d'honneur tourné en ridicule dans le manga Baki-Dou

Elodie Pinguet - 30.11.2016

Manga/BD/comics - Univers Manga - Donald Trump - Baki-Dou manga - président américain


Keisuker Itagaki, auteur du manga Baki The Grappler a pris l’habitude d’intégrer dans son manga les nouveaux présidents américains. Après George W. Bush et Barack Obama, c’est au tour de Donald Trump de devenir personnage depuis le 24 novembre.

 

 

 

Le résultat de l’élection américaine continue d’impacter le monde et de susciter des réactions. Dans le numéro du Weekly Shōnen Champion parut le 24 novembre, le nouveau chapitre du manga Baki-Dou met en scène le futur président des États-Unis, Donald Trump, et ce bien avant son entrée à la Maison Blanche. Il perpétue ainsi la récente tradition de Keisuker Itagaki d’intégrer les présidents américains dans son manga.

 

Dans l’histoire, le jeune Baki Hanma est le fils de Yujiro Hanma, qualifié d’homme le plus fort du monde. D’après la légende, celui connu sous le surnom de « L’Ogre » aurait forcé les États-Unis à se retirer du Vietnam à l’âge de 16 ans.

 

Aussi Yujiro Hanma et les présidents américains sont quelque peu liés. C’est ainsi que George W. Bosh s’est retrouvé dans le rôle du chauffeur d’Yujiro tandis que quelques années plus tard, Barack Ozuma s’effaçait devant le géant en assurant ne pas se mettre en travers de son chemin.

 

Dans les quelques pages de ce dernier chapitre, Donald Trump (Toramupu) discute avec Ozuma qui lui révèle une info secrète. Passant d’un air perplexe à stupéfait Donald Trump pense à sa gloire future et à ce qu’il écrira dans ses mémoires. Il se retrouve alors face à Yujiro Hanma. Il semble perdre ses moyens et s’incline devant le géant dans un semblant de salut nazi en récitant un serment mémorisé « mot à mot, au sommet de mes poumons ».

 

 

Dans un autre numéro du Weekly Shōnen Champion, Keisuker Itagaki aurait expliqué sa frustration sur le résultat des élections en mettant en cause une « structure énigmatique » des cheveux du nouveau président Donald Trump.

 

 

Via AnimeNewsNetwork