Du plomb dans la tête : de Matz et Wilson à Sylvester Stallone

Clément Solym - 23.02.2013

Manga/BD/comics - Comics - plomb - tête - Sylvester Stallone


Voilà le gros film d'action de la semaine, celui qui confère à Stallone toute sa superbe d'acteur de genre, Du plomb dans la tête. La sortie nationale est prévue pour ce 27 février, mais avant de se ruer dans les salles obscures, il est bon de faire un peu d'histoire. Un peu, juste.

 

Car à l'occasion de la sortie du film, et anticipant de deux semaines cet immanquable futur classique du genre, les éditions Casterman en ont profité pour republier une Intégrale de la BD réalisée par Colin Wilson et Matz (dont les couleurs sont assurées par Chris Blythe, au passage). 

 

Du plomb dans la tête est l'archétype du polar énergétique : un récit particulièrement enlevé qui carbure à la fois à l'action, aux personnages et aux dialogues. Côté histoire, une énigme violente, presque classique : l'assassinat froidement exécuté d'un homme politique américain et de sa jeune conquête du moment. Qui, pourquoi ? L'enquête est ouverte. Mais ce sont les personnages qui vont donner toute la saveur de l'affaire : les tueurs d'une part, les flics d'autre part - et les plus teigneux ne sont pas forcément ceux qu'on croit.

 

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris, ça va cracher de la balle au kilomètre et les coups vont tomber comme jamais. Le tout sur fond de gros bras, avec des gros muscles, bien entendu. Mais la bande-annonce vous en convaincra plus amplement.

 

Le pitch est des plus simples : 2 tueurs, 2 flics, 1 contrat.Et puis ensuite, des cadavres, un tueur et un flic.Les deux survivants se disent que l'union fait la force, même et peut être surtout quand elle est contre nature.Ils sont déterminés à rester en vie et à venger leurs amis morts.Personne n'est à l'abri, personne n'est intouchable.

 

 

Bon, évidemment tout tourne autour de la relation entre un papa qui ne peut pas décrocher de son boulot, parce qu'on a tué son coéquipier, et de sa fille adorée et unique, à qui il avait promis... Oui, mais difficile de faire dans le sentimental, quand on a l'esprit de revanche qui bave à la commissure des lèvres...

 

C'est bon, tout le monde a son compte ? Alors, voici quelques planches du comics originel, pour rester dans l'ambiance. (également dans notre librairie)

 

<

>