Edmond Baudoin et Yann Le Bec : expositions, noir sur blanc

Florent D. - 19.06.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - Edmond Baudoin exposition - Yann Le Bec exposition - bande dessinée arts


L’exposition Balades est un parcours en noir et blanc au fil duquel on découvre, aux côtés de planches originales historiques, les derniers travaux d'Edmond Baudoin, réalisés pour le roman graphique de science-fiction Ballade Pour un Bébé Robot qu’il signe avec Cédric Villani chez Gallimard ainsi que ceux de reportage dans Humains, la Roya est un Fleuve, réalisé à quatre mains avec Troubs et paru chez L’Association.

 


Ballade pour un bébé robot – Couverture – Baudoin ; Le Bec, sans titre

 

Tour à tour auteur, illustrateur et peintre, Edmond Baudoin bouleverse dès les années 80 les codes graphiques et narratifs du 9e Art. Reconnu comme l’un des pionniers de la Bande Dessinée contemporaine, son approche autobiographique, sa liberté formelle et les questionnements existentiels qui traversent son œuvre ont ouvert la voie à une nouvelle génération de dessinateurs.

Avec une centaine d’ouvrages à son actif, de la bande dessinée aux carnets de voyages en passant par le roman illustré, réalisés tour à tour seul ou en collaboration, en noir et blanc ou en couleurs, Edmond Baudoin, avec le caractère pluriel de son œuvre, compte parmi les auteurs les plus prolifiques de sa génération.



Baudoin
 

 

Parallèlement à cette exposition, Huberty & Breyne Gallery, animée d’une volonté de provoquer des échos entre les artistes, consacre un espace d’exposition à  l’illustrateur Yann Le Bec. Un jeune artiste dont le trait n’est pas sans rappeler celui de son aîné.
 

Sensible à son travail et dans une démarche de soutien de la jeune création, Edmond Baudoin est enthousiaste que son univers rejoigne celui de Yann Le Bec le temps de cette exposition.

 

Yann Le Bec  livre des œuvres bichromatiques aux contrastes puissants. On retrouve dans le dessin et le récit de l’artiste, l’influence du 9e Art, notamment d’auteurs tels que  Daniel Clowes, Charles Burns ou encore Blutch.
 

Il y a effectivement un peu d’anxiété dans ces images, mais elles sont diffuses. La plupart du temps on ne distingue pas l’expression du protagoniste. Cette sensation est véhiculée par l’attitude ou l’environnement. Les personnages sont souvent isolés. Même lorsqu’ils sont plusieurs dans une même image, on a le l’impression qu’ils ne peuvent pas communiquer entre eux. Ce sentiment de légère anxiété m’inspire. C’est un ressenti, qui, d’une certaine manière, révèle notre fragilité, notre vulnérabilité. Le paysage en toile de fond est là pour le souligner.
Yann Le Bec


Il développe depuis 2015, un travail personnel qu’il partage sur Tumblr, composé d’un ensemble de dessins ou de courts récits principalement réalisés en noir et blanc.

 

 

On retrouvera ces deux expositions du 29 juin au 1er septembre prochain.  




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.