En France, "on a sous-estimé la demande en comics"

Nicolas Gary - 25.10.2015

Manga/BD/comics - Comics - France marché - comics lectures - super héros pouvoirs


La Comic-Con a ouvert ses portes hier à Paris, réunissant éditeurs et auteurs autour de la passion commune des super héros. Mais la manifestation est plus vaste : au Parc de La Villette, on retrouve tout un imaginaire extraordinaire, où Yoda rencontre sans peine Batman, qui gratouillait le ventre de Snoopy. Les comics sont à l’honneur pour deux journées encore, mais l'envie des lecteurs pour ces œuvres s’affirme.

 

 

 

En 2014, les ventes de comics en France représentaient 9 % du marché de la BD, et avaient enregistré une croissance de 18 % – soit 38 millions €. Dans le même temps, l’engouement pour les manga s’était peut-être amoindri, puisqu’il accusait un recul de 1 % à 86 millions €. La BD franco-belge reste le fer de lance de ce secteur, avec 284 millions €. 

 

Le marché du comics est partagé peu ou prou entre trois éditeurs : Delcourt dispose d’un tiers du marché français, bien évidemment grâce à l’explosion de Walking Dead. Urban Comics et Panini Comics s’en partagent chacun un quart. « La France est devenue le premier marché pour les comics de Marvel après les États-Unis, et nous avons encore des marges de progression : nous sortons en mai les premiers albums Star Wars. Aux États-Unis, le premier s’est vendu à un million d’exemplaires », assurait Walter de Marchi, directeur France de Panini.

 

Dans ce contexte, Original Comics, site lancé voilà six mois, propose une offre de comics en VO, ainsi que des planches originales. En l’espace de six mois à peine, le site s’est imposé comme le premier site de vente de Comics Vo en France, « une nouvelle preuve de l’incroyable succès grandissant des comics en France », assure Thomas Rivière, son fondateur. 

 

« Depuis septembre, nous a confirmé notre distributeur, ALCA, la branche distribution de Pulp’s [qui propose 80 % des comics VO en France, NDr], nous avons assisté à une explosion des ventes sur Original Comics. »

 

 

 

Et de poursuivre : « Ce succès on le doit à beaucoup de choses : nous avons l’offre la plus complète, beaucoup de choix, un service irréprochable, et nous avons aussi bénéficié du succès du récent reboot de Marvel : depuis début octobre, toutes les séries Marvel sont reparties au #1. »

 

Le site fut inauguré en avril dernier, avec le souhait de proposer l’accès à des comics en version originale partout en France. « L’autre vraie raison, c’est que l’on avait sous-estimé la demande du marché, en France : beaucoup souhaitent lire des comics en VO, mais il y a peu de comic shops en dehors de Paris. Voilà pourquoi 90 % de nos clients habitent en dehors de la Région parisienne. Nous leur avons offert un accès à ces comics qu’on ne trouve pas ailleurs. »

 

 

 

Aujourd’hui, il existe une petite dizaine de librairies comics dédié sur Paris, poursuit Thomas Rivière : « Le marché a muté, certains ont disparu, d’autres fusionnent en ce moment. » On retrouve des établissements en province comme Comics Zone à Lyon, Astro City à Lille, et un nouvel établissement récemment ouvert au Mans, L’intrépide. Sur la toile, les concurrents sont bien moins nombreux, et Original Comics tire son épingle du jeu. Dans les derniers temps, de nombreuses librairies indépendantes ont fermé en France. « Voir naître une boutique en ligne spécialisée dans ce contexte est une chance pour les lecteurs. »