Encore le meilleur de la BD US avec les lauréats des Harvey Awards

Clément Solym - 30.08.2010

Manga/BD/comics - Comics - prix - comics - harvey


Les Harvey Awards ont été décernés hier lors de la Comic Con de Baltimore. Ces prix qui portent le prénom d'un grand monsieur des comics Harvey Kurtzman, récompensent le meilleur du neuvième art aux États-Unis depuis 1988.


Exactement tout comme les Will Eisner Awards de la Comic Con de San diego. En fait, les Eisner Awards et les Harvey Awards ont été créés pour remplacer les Kirby Awards dont la dernière édition était en 1987. Les lauréats sont désignés par un cortège de professionnels pour les Eisner comme pour les Harvey. Et les similitudes ne s'arrêtent pas là, puisque cette année les lauréats de pas moins de 7 catégories (quasiment similaires d'un prix à l'autre) sont les mêmes chez Les Eisner et chez les Harvey.


On notera les bonnes performances de The Rocketeer : The Complete Adventures et d'Asterios Polyp qui ont reçu trois prix chacun, suivis de près par Chew et The Walking Dead, deux prix chacun.

Tout de suite, voici la liste des lauréats :

Meilleur scénariste : Robert Kirkman avec The Walking Dead (Image Comics)
Meilleur dessinateur : Robert Crumb pour Book of Genesis (W.W. Norton)
Meilleur auteur (scénariste et dessinateur) : Darwyn Cooke pour Richard Stark's Parker: The Hunter (IDW)
Meilleur lettreur : David Mazzucchelli pour Asterios Polyp (Pantheon). Il a aussi remporté un Eisner award cette année dans la même catégorie pour le même titre.
Meilleur encreur : Klaus Janson pour Amazing Spider-Man (Marvel Comics)
Meilleur coloriste : Laura Martin pour The Rocketeer : The Complete Adventures (IDW)
Meilleur dessinateur de couvertures : Mike Mignola avec Hellboy : The bride of Hell (Dark Horse Comics)
Meilleure révélation : Rob Guillory pour Chew (Image Comics)
Meilleure nouvelle série : Chew (Image Comics). Le titre a également remporté un Eisner award 2010 dans cette catégorie.
Meilleure série en cours : The Walking Dead (Image Comics). Le titre a aussi remporté l'Eisner Award 2010 de la meilleure série en plusieurs tomes
Meilleur ouvrage jeunesse : The Muppet Show comic book (BOOM! Studios)
Meilleure anthologie : Wednesday Comics (DC Comics)
Meilleur album original : Asterios Polyp (Pantheon). Le titre a aussi remporté un Eisner Award 2010 pour cette même catégorie
Meilleure réédition : Mice Templar, Volume 1 (Image Comics)
Meilleur comic strip en syndication : Mutts de Patrick McDonnell (King Features Syndicate)
Meilleur projet de réédition : The Rocketeer : The Complete Adventures (IDW). Le titre a également remporté un Eisner Award dans une catégorie proche « meilleure réédition en intégrale, comic »
Meilleur ouvrage en ligne : PVP de Scott Kurtz
Prix spécial de l'humour : Bryan Lee O'Malley pour Scott Pilgrim T5 (Oni Press) qui a aussi remporté un Eisner Award cette année dans cette même catégorie avec ce même titre.
Prix spécial, excellence de la présentation : The Rocketeer : The Complete Adventures (IDW)
Meilleure oeuvre biographique, historique ou journalistique : Art of Harvey Kurtzman : The mad genius of comics de Denis Kitchen et Paul Buhle (Abrams ComicArts). Bon là, c'était un peu facile, voire prédestiné. Ce titre a aussi remporté l'Eisner Award 2010 du meilleur livre sur la BD
Meilleure histoire en un tome (one shot) : Asterios Polyp (Pantheon)


Enfin, le prix de la meilleure oeuvre étrangère éditée aux États-Unis est revenu à The art of Osamu Tezuka : God of manga de la britannique Helen Mc Carthy. Et c'est la première fois, qu'un ouvrage de non-fiction est récompensé dans cette catégorie.

Il l'emporte sur l'excellent Pluto d'Urasawa et Tezuka, sur 20th Century Boys d'Urasawa, sur Manga Kamishibai d'Éric P. Nash et sur The Photographer d'Emmanuel Guibert, Didier LeFevre et Frederic Lemercier (seul ouvrage qui ne soit pas en rapport avec les manga ou un manga). On se souviendra que ce dernier avait eu ce prix lors des Eisner Award 2010.


The art of Osamu Tezuka a été créé avec l'entière coopération de Tezuka Productions et contient des illustrations, des histoires inédites aux USA et des discussions sur la vie et le travail du maître. En France, on pourra profiter de cet ouvrage qui s'annonce riche dès le 23 septembre, nous confirme Elsa l'attachée de presse des éditions Eyrolles, qui le publiront sous le titre Osamu Tezuka, le dieu du manga. Et il comptera dans les 272 pages pour 32 €, par contre on ne trouvera pas le DVD associé au livre de la version US.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.