Enquête sur la BD numérique par izneo et le Labo de la BnF

Julien Helmlinger - 18.07.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Usages - Enquête - Lecture numérique


Sondage à propos des expériences et attentes des lecteurs. La plateforme dédiée à la BD numérique, izneo, en partenariat avec le Labo de la BnF, espace expérimental de la lecture et de l'écriture de la Bibliothèque nationale de France, vient de dévoiler les résultats de son enquête sur les usages en matière de BD numérique. Après un appel aux volontaires auquel plus d'une centaine de candidats auront répondu, la liste des candidats a été écrémée pour parvenir à deux groupes homogènes constitués de profils et habitudes variés.

 



Dans l'optique de mieux cerner les lecteurs de BD numérique, leur comportements et attentes quant à l'application izneo, les partenaires ont invité un petit panel de 22 personnes, consommatrices ou non selon les cas. Celui-ci était réuni le 14 mai dernier, au sein de l'Espace Labo pendant une heure et demie, afin de tester les apps iPad et Android, et donner son retour sur son expérience de la lecture numérique.

Depuis décembre 2013, les partenaires ont mené plusieurs actions conjointes que clôture cette enquête. Alors que la BnF présentait quelques 160 albums sur son comptoir de lectures, la BD interactive, et celle transmédia, ont notamment fait l'objet d'un atelier en janvier, A l'issue de ce dernier échange, la poignée de sondés a été invitée à remplir un questionnaire, avant que les réponses ne soient ensuite analysées.

 

Il ressort notamment de cette analyse que l'Espace Labo jouirait globalement d'une bonne perception, avec 63 % de répondants l'ayant trouvé accueillant. Au niveau des dispositifs de lecture, le comptoir, les lecteurs ebooks et le mur de sélection auront été testés par 90 % des membres du panel, alors que les lectures avec réalité augmentée ou Kinect ont été moins mis à profit.

 

Les contenus auraient été jugés plus sévèrement que le matériel, avec 77 % les estimant intéressants. Pour le panel, les technologies sont jugées innovantes dans l'ensemble. Mais toutes ne sont pas aussi facilement assimilables par l'usager que le simple lecteur ebook. Une très large majorité de 95 % des sondés estime par ailleurs que la lecture numérique devrait être une mission plus importante des bibliothèques.

 

On apprend ainsi que les lecteurs, au moment de choisir leurs lectures, seraient réceptifs à l'argument de la nouveauté, mais aussi à la tarification, et s'attendraient naturellement à une sélection de titres personnalisée. Ils seraient une majorité à passer par les outils de recherche et les filtres pour faire leurs découvertes.

 

L'application izneo, même si elle gagnerait à devenir plus conviviale, serait globalement jugée satisfaisante et simple d'usage. Comme en version papier, le format de lecture verticale serait mieux accueilli que son pendant horizontal. En revanche, on ne se priverait pas de zoomer sur les vignettes.

 

Malgré tout, les lecteurs ne seraient que 33 % à se sentir capables de lire pendant plus d'une heure d'affilié leurs BD numériques, contre 24 % estimant ne pas tenir plus d'un quart d'heure. Avec des disparités selon les tranches d'âges. Ces constats ne sont pas exhaustifs, mais l'enquête est à découvrir dans son intégralité ci-dessous :