États-Unis : une hausse des ventes de mangas grâce au streaming

Maxim Simonienko - 04.06.2019

Manga/BD/comics - Univers Manga - vente manga etats-unis - manga adaptation hulu - my hero academia


Dragon Ball, Naruto, One Piece... Les héros de mangas se vendent, se renouvellent et séduisent, comme le prouve ce début d'année 2019 aux États-Unis. En effet, une enquête du groupe américain NPD (National Purchase Diary) a relevé une forte hausse des ventes concernant les bandes dessinées japonaises sur son territoire. Une croissance principalement motivée par un jeune lectorat et des adaptations animées diffusées sur les différentes plateformes de streaming.
 

(photo d'illustration, KoS, CC BY-SA 2.0)



Un lectorat “affamé” et “aventurier”


D'après Kristen McLean, une analyste de l'industrie du livre pour NPD, l'arrivée de mangas sur le territoire représente « une grande vague de culture importée qui trouve un public affamé et grandissant — un public aventurier et prêt à accepter de nouvelles expériences comme la lecture de ces bandes dessinées de droite à gauche, comme les versions japonaises originales ».

Une observation vérifiée et confirmée par les données de NPD Bookscan. La branche du groupe relève une hausse des ventes de 16 % entre le 1er janvier 2019 et le 11 mai 2019 pour la catégorie manga. À contrario, les ventes des bandes dessinées standard de la catégorie et des romans graphiques n'ont augmenté que de 5 %.
 

 

My Hero des ventes


Toujours d'après le groupe NPD, c'est l'œuvre de Kōhei Horikoshi, My Hero Academia, qui a majoritairement contribué à la vente de la catégorie manga au sein des librairies, au mois de mars 2019. Le manga a notamment reçu un coup de publicité supplémentaire grâce à son adaptation en série animée, diffusée sur la plateforme Hulu.

Dans le top des ventes, on retrouve également la pro du rangement Marie Kondo et son œuvre La Magie du Rangement Illustrée. Au même titre que My Hero Academia, son travail a aussi été courtisé par une plateforme de streaming, Netflix, qui a décidé de lui proposer un show de télé-réalité autour de ses talents de rangements, Tidying Up with Marie Kondo. Une émission qui lui a d'ailleurs valu de vives critiques après avoir conseillé de jeter des livres... 
 

Des ventes grâce aux jeunes et au streaming


Sans grande surprise, les ventes de mangas sont principalement dues aux plus jeunes lecteurs. NPD Group rappelle qu'en 2016 et 2017, 76 % des acheteurs avaient entre 13 et 29 ans, et, dans leur majorité, étaient des hommes (56 %). 

« Le manga est l'un des secteurs du marché du livre américain en forte croissance avec un nouvel ensemble d'acheteurs de livres plus jeunes et plus diversifiés, en particulier ceux qui s'intéressent particulièrement au contenu japonais sur de nombreuses plateformes, notamment les figurines de collection, les jeux, les livres et les vidéos », a précisé Kristen McLean.

Toujours d'après l'analyste du livre pour le groupe NPD, il existerait une forte corrélation entre les séries adaptées en animé de mangas et la hausse des ventes de la version papier. « Regarder un animé est un mécanisme de découverte pour le manga apparenté. Une fois que les principales plateformes se sont engagées dans l'anime, l'achat de mangas a vraiment décollé. C'est une tendance très excitante à suivre », explique-t-elle.
 

En décembre 2018, la plateforme streaming Hulu a signé un accord exclusif avec le distributeur d'anime Funimation, ce qui en fait la première plateforme de diffusion d'animés aux États-Unis. 

via NPD



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.