Fais un sourire, Maggy et prends une clope : ça tue, mais c'est gratuit

Florent D. - 03.04.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Lewis Trondheim - enquête - Londres


Vivre à Londres implique de faire des concessions : d'abord sur la qualité des mecs que l'on peut y trouver. Ensuite, sur la qualité de vie. Surtout quand on est sans le sou. Prenez le prix des cigarettes - SPOILER : fumer tue ! - qui y est exorbitant. Maggy Garrisson, petite rouquine rondelette en fait les frais : obligée d'accepter un poste de secrétaire de détective privé minable, pour assurer le règlement du loyer… Heureusement, l'héroïne de Trondheim et Oiry est débrouillarde.

 

 

 

 

Si Rodrigo a été mangé par Steevie, et que cela provoque dans l'immeuble un grand émoi, il ne faut pas oublier que Steevie débarrasse aussi la communauté de la vermine, et qu'on devrait le remercier pour cela. N'en déplaise à Miss Simmons, qui déplore la perte de son canari - Rodrigo… Bref, trépidantes et exaltantes journées en perspective. Surtout qu'il faudra moins d'une trentaine de minutes à Mister Tony, le détective, pour renvoyer Maggy chez elle : pas de boulot à lui confier, pas d'argent, la journée commence bien. 

 

Mais au deuxième jour, quand le patron se fait agresser, ce n'est pas le chômage technique qui guette, mais la fermeture de la boutique. Les temps sont si durs. Un boss à l'hôpital, une policière avec qui boire des bières, et tailler des costards aux mecs ainsi qu'une sombre histoire de tickets auxquels tous les malfrats de la ville semblent soudainement s'intéresser. 

 

Ah, chère Maggy : futée, mais un peu cruche… du moins, pas très coutumière des pratiques de gangsters londoniens. Faut avouer qu'il n'est pas simple de faire connaissance avec les moeurs quand on entend deux gredins, de l'autre côté de la porte de son appartement, qui menacent de vous exploser les doigts. Dommage l'un des deux était mignon… mieux vaut noyer son chagrin, sa détresse et le canari de la voisine du 9e dans la bière. 

 

Derrière cette enquête un brin tarée, se cache un bon scénario, un peu prévisible, mais très agréable.  Londres sous la pluie, c'est classique, la morosité ambiante, la Tamise pas trop loin. Faites un sourire à Maggy, elle vous le rendra bien - surtout que d'autres tomes devraient suivre ce premier jet. De quoi améliorer encore quelques bricoles - comme le rythme de l'ensemble, qui se traîne parfois un peu trop.

 

Maggy est aussi en librairie