Fermeture du service d'impression à la demande ComiXpress

Cécile Mazin - 21.05.2013

Manga/BD/comics - Comics - impression à la demande - comics - ComiXpress


Après neuf années de travail dans l'impression à la demande, la société ComiXpress a mis la clef sous la porte. L'aventure, démarrée en 2004, réunissait une poignée de créateurs de comics, portés par l'idée de puiser dans les nouvelles technologies pour offrir de nouveaux services. Un savoir-faire qui s'est déployé, pour assurer une meilleure place à la création.

 

 

 

 

Durant toutes ces années, ComiXpress aura permis à des centaines de créateurs de profiter de l'outil d'impression à la demande, avec des milliers d'ouvrages imprimés. Du plus humble caricaturiste en herbe, à des légendes de l'industrie, de nombreux acteurs ont eu recours à l'impression à la demande. 

 

Mais voilà : neuf années, ce sont autant que les vies d'un chat, et les fondateurs de l'entreprise se sont réunis pour faire un point. « Finalement, après beaucoup d'introspection, nous avons réalisé que même si nous avons vécu neuf années étonnantes, parfois les choses suivent leur cours, et nous avons pris la décision de fermer nos portes. Cette décision n'a pas été prise à la légère, mais nous pensons qu'il est temps de clore ce chapitre. »

 

Plus concrètement, toutes les commandes déjà passées et réglées seront livrées, simplement ComiXpress n'en accueillera plus aucune. Comme d'autres outils d'impression à la demande, peut-être moins spécialisés, mais tout aussi actifs, sont aujourd'hui sur le marché, il n'y a pas de réel problème pour le lancement. (via ComicsBeat)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.