medias

Festival BD d’Angoulême : une 44ème édition plus féminine ?

Victor De Sepausy - 26.01.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - festival - angoulême - bd


L’édition 2016 du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême s’était tenue dans un certain parfum de polémique. Les organisateurs avaient été accusés de misogynie, n’ayant sélectionné aucune œuvre réalisée par une femme. Pour 2017, on nous promet un tout autre visage.

 

 

Avec une ouverture ce jeudi, cet événement accorde une place dans la sélection officielle à quelques grands noms féminins du 9ème art, ainsi de Catherine Meurisse (La légèreté, Dargaud) ou de la Sud-Coréenne Ancco (Mauvaises filles, Cornélius), rapporte l’AFP.

 

Il faudra attendre samedi soir pour la remise du Fauve d’Or du meilleur album de bande dessinée de l’année. Et pour présider le jury, c’est tout naturellement la Britannique Posy Simmonds qui a été choisie. On la reconnaît comme une des meilleures plumes en matière de roman graphique.

 

Avec les différents prix liés à ce festival, ce ne sont pas moins de 66 albums qui sont en compétition pour le cru 2017. Un hommage à Gosciny a été organisé dès mercredi soir, avec l’inauguration sur le parvis de la gare d’Angoulême d’un obélisque haut de six mètres et pesant sept tonnes. On y découvre des citations tirées de ses œuvres. Voilà une belle façon d’honorer la mémoire de celui qui s’est éteint il y a quarante ans.

 

Le programme complet de cette manifestation est à découvrir sur le site qui lui est dédié.