FIBD d'Angoulême : Cultura remplace Fnac, "une démarche citoyenne"

Clément Solym - 02.12.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - FIBD - Angoulême - Cultura


La chaîne d'établissements culturels Cultura, sera donc le remplaçant de Fnac, dans le cadre du prochain Festival international de la BD, à Angoulême. Avec ses 52 magasins à travers la France, l'enseigne Cultura devient alors le nouveau partenaire, alors qu'en 2007, Fnac avait déjà pris la place des établissements Leclerc... Un perpétuel recommencement...

 

Angoulême 2012

Crédit ActuaLitté, (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

Le FIBD faisait bien des mystères concernant le partenaire à venir pour cette 40e édition - qui prenait du plomb dans l'aile, mi-octobre, alors que Fnac annonçait la fin de son partenariat avec la manifestation. « Nous souhaitons mettre en place un prix BD, comme nous avons un prix du roman Fnac. Avant la fin de l'année, nous communiquerons sur cette récompense. La BD est un marché saisonnier, et nous nous positionnerons de manière à profiter largement de ces saisons », expliquait Fnac. Mais voilà : fin du partenariat dans tous les cas

 

La SNCF avait également communiqué sur ce départ. « Évidemment, nous restons présents, à l'identique, et peut-être plus encore, puisque nous disposerons d'un espace animé durant le Festival. Notre politique est toujours celle des espaces polars SNCF, avec les quizz, la lecture des oeuvres sélectionnées et autres », justifiait SNCF auprès de ActuaLitté. 

 

Coup sévère, bien que Franck Bondoux, directeur de Neuvième Art+, organisateur de la manifestation, assurait qu'un partenaire était déjà sur les rails. Et Cultura pointe ce matin le bout de son nez, dans un « rapprochement porteur de sens », assurent les organisateurs dans un communiqué. 

 

Évoquant l'engagement de Cultura dans un grand événement culturel national, « et, par là même, son engagement en faveur de lʼaccès le plus large à lʼactivité et aux produits culturels », le FIBD se réjouit de cette « démarche citoyenne », dans un contexte économique difficile. On a plus de mal à saisir combien le partenariat peut être « en phase avec la politique éditoriale » de la manifestation, toutefois, à moins de croire, effectivement que la manifestation ne repose que sur un mélange grand public/amateurs...

 

En revanche, le développement de l'offre BD dans les établissements Cultura peut faire plus de sens dans ce contexte. Et comme on trouve dans les boutiuqes de la chaîne tous les produits, même les plus dérivés, provenant de l'univers BD, tout était raccord pour assurer l'édition 2013. Concrètement, il s'agira de promotion des livres de la Sélection Officielle et du Palmarès, promotion dʼauteurs et dʼexpositions, offre dʼactivités interactives, soutien aux spectacles vivants. 

 

Mais aucun élément financier n'a été évoqué. 

 

Et le communiqué de conclure : « Une démarche qui sʼinscrit dans lʼétat dʼesprit commun qui anime le Festival et Cultura et qui privilégie les brassages culturels et les échanges, la dimension ludique et participative. »

 

Les organisateurs ont refusé de fournir la moindre information supplémentaire, quant à l'engagement de Cultura dans la manifestation, que ce soit financièrement ou à l'égard des auteurs. « Nous avons transmis dans le communiqué l'essentiel des éléments, nous ne souhaitons ajouter aucun commentaire », précisent FIBD/9e Art+, insensibles à nos relances et questions.

 

Avis donc, à qui souhaite s'engager, avec un minimum de visibilité...