Finalement, le déménagement de DC Comics entraînera 80 licenciements

Clément Solym - 27.09.2010

Manga/BD/comics - Comics - batman - licenciements - déménager


Ah, c'est du propre ! Ah, c'est du beau ! On profite en fait d'un petit changement de locaux pour en fin de compte passer par un licenciement massif, qui plus est supérieur à celui annoncé ?

La semaine passée, nous apprenions que DC Comics allait ouvrir des bureaux en Californie, à proximité de Warner Bros, la maison mère, pour mieux gérer les innovations, adaptations et autres trucs en -tions.

Cela était bel et beau, mais impliquait tout de même quelques licenciements, pour garder l'ensemble de la maison concurrentielle. Et l'on parlait alors d'une cinquantaine de personnes concernées.


Selon Bloomberg, on serait passé entre temps à 80 personnes, soit un tiers des employés actuels, qui quitteront le navire entre décembre 2010 et août 2011. Le soutien-parole de Warner Bros, filiale de Time Warne, Paul McGuire, explique en effet que l'on n'évoquera pas la situation en détail, mais que des licenciements sont bel et bien prévus.

Tout cela pour permettre une réorganisation correcte - mais que l'on n'insiste pas, aucun détail ne sera donné. Bilan des courses, l'annonce a fait chute la valeur Time Warner à la bourse de New York. Mais le plus problématique serait que les employés de DC Comics ne seraient pas représentés par un syndicat.

Ça risque de faire mal aux primes, ça...