Fox News accuse les dessins violents et le sexe chez DC Comics

Clément Solym - 19.01.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Comics - violence - sexe


La chaîne Fox News s'insurge du contenu de certains comics, dans un reportage plus qu'accusateur. « Des dessins violents et du sexe, c'est ce que vous trouverez aujourd'hui dans les pages de DC Comics », commente la journaliste. Récit d'un reportage désastreux.

 

DC Comics est l'un des principaux éditeurs de comics aux États-Unis. Et apparemment, leurs dessins ne sont pas du goût de tout le monde, en l'occurrence la journaliste Sherry Ly, de la chaîne Fox News, explique Bleeding Cool.

 

« Les héros d'aujourd'hui feraient rougir Archie et Véronica (deux héros de comics) » commence-t-elle. S'en suit un réquisitoire, long, sur les thèmes et les dessins suggestifs des comics. Les héros gays, alcoolisés, pas franchement fidèles, la violence ainsi que les ébats de Batman et Catwoman font réagir la journaliste (au point d'en faire un reportage).

 

 

 

Fox News a même trouvé un amateur de comics qui s'en indigne (si, si). Il s'appelle Joe Blackwell et il n'aime pas. « Ils ont plus ou moins noirci les personnages, ils ont introduit plus de réalisme, d'homosexualité et d'adultère » explique le lecteur, mécontent.

 

S'en suit l'intervention d'un psychologue pour enfants (comme dans tout bon reportage bancal qui se respecte), extrêmement inquiet de la situation qui est n'ayons pas peur des mots, dramatique. Il pointe du doigt le danger pour les enfants et les mauvais messages que ces comics véhiculent.

 

Les éditeurs de comics se défendent, expliquant que les ouvrages se destinent aux adolescents et aux adultes. « Nous nous sommes rendus dans un collège pour voir ce que les enfants en pensaient » explique la journaliste, consciencieuse.


Tellement consciencieuse qu'elle montre les comics incriminés aux enfants ( d'une logique implacable).

 

Morale de cette histoire, les comics c'est mal ou plutôt les reportages sans fond c'est nul. « On ne mélange pas les genres » auraient pu nous dire les Écossais (voir notre actualitté).