Geluck arrête la presse, Le Chat continue l'application

Nicolas Gary - 20.01.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Philippe Geluck - Le Chat - dessins de presse


Son regard chat-fouin, derrière ses petites lunettes... Geluck ne change pas. Et son matou non plus, qui depuis trente ans paraît dans la presse, avec les remarques les plus évidentes, dissimulant un humour parfois décapant. Philippe Geluck et Le Chat, c'est une histoire d'amour - félins pour l'autre - mais qui s'achèvera le 23 mars dans la presse. 

 

 

La première apparition du matou, c'est le 22 mars 1983, dans le quotidien Le Soir. « Je me suis dit qu'il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de le décider moi-même. J'ai choisi la date anniversaire des 30 ans du Chat pour que ça fasse un chiffre rond », assure l'humoriste belge.

 

Il laisse dans son sillage 1560 publications, soit autant de semaines de travail : une astreinte quotidienne qui le le freine aujourd'hui. Des projets qui ne peuvent pas se faire, des voyages que l'on ne fera pas...Le Chat tire sa révérence des médias, donc, mais poursuivra son chemin : Geluck va continuer à « dessiner, écrire et publier des albums et des livres, mais d'une autre façon ».

 

En octobre dernier, c'est un 17e tome des aventures, Le Chat Erectus, qui sortait. Une compilation parfois foutraque, mais toujours avec ce grain de folie douce. 

 

D'autant que le message est passé par l'application Le Chat, et que le dessinateur aimerait désormais voir exactement ce que pouvait avoir comme importance un pareil outil, « car je ne retrouve pas souvent à la une de la presse internationale les infos confidentielles que je vous glisse dans le coin de l'oreille. Ça peut vouloir dire deux choses : soit vous êtes d'une discrétion exemplaire (ce qui m'étonnerait un peu), soit tout le monde se fout de ce que je raconte (ce qui m'étonnerait beaucoup) », explique-t-il.

 

Ainsi, la presse, c'est fini, mais l'application, cela continuera, sans aucun doute, parce qu'après tout, si celle-ci est en mesure de diffuser à grande échelle les messages. D'ailleurs, il sera intéressant de savoir combien d'applications ont été téléchargées suite à l'annonce de ce message.

 

« J'arrêterai la même semaine dans VSD, dans l'Illustré et dans Le Soir.../... Et je continuerai bien sûr à alimenter cette appli, parce que je crois que je ne peux pas me passer de vous. Je vous kiffe trop ! Votre vieux Phil. » 

 

Terminus

Nous allons enfin pouvoir tester l'impact de cette rubrique « actu ». Ça faisait un moment que je me posais la question de savoir quelle était sa véritable portée car je ne retrouve pas souvent à la une de la presse internationale les infos confidentielles que je vous glisse dans le coin de l'oreille. Ça peut vouloir dire deux choses : soit vous êtes d'une discrétion exemplaire (ce qui m'étonnerait un peu), soit tout le monde se fout de ce que je raconte (ce qui m'étonnerait beaucoup). Alors, pour mettre fin à cet insoutenable suspense, je m'en vais vous balancer une nouvelle qui risque d'ébranler pas mal de monde. Vous êtes assis ? Alors voilà : j'arrête de dessiner Le Chat pour les journaux à partir du 23 mars. Et poum, c'est dit. Décision mûrement réfléchie. Je me suis dit qu'il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de le décider moi-même. J'ai choisi la date anniversaire des 30 ans du Chat pour que ça fasse un chiffre rond. J'ai pensé que ça aurait de la gueule. 22 mars, apparition du Chat dans Le Soir avec un strip qui annoncait tout : « Pif. Paf. Pouf. C'est un bon début. ». 23 mars 2013, pile 30 ans après, disparition du Chat, avec un strip qui dira sans doute « Poum poum. Tagada. Tsoin tsoin. C'est une bonne fin. Non ? », ou quelque chose dans le genre. J'arrêterai la même semaine dans VSD, dans l'Illustré et dans Le Soir. - Mais pourquoi faites-vous ça, me direz-vous ? Parce qu'après 1560 semaines de parutions assidues, je me dis que j'aimerais parfois prendre le temps de partir huit jours par-ci ou dix jours par-là, que j'aimerais me consacrer à certains projets différents sans être astreint à cette échéance hebdomadaire de remise de mes pages au journal. Je continuerai à dessiner, à écrire et à peindre, à publier des albums et des livres, mais d'une autre façon. Et je continuerai bien sûr à alimenter cette appli, parce que je crois que je ne peux pas me passer de vous. Je vous kiffe trop ! Votre vieux Phil

 

D'ailleurs, chose intéressante, l'information se retrouve bien sur l'application, en date du 18 janvier, mais pas encore sur le site officiel... Les temps changent...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.