Génial, de Krassinsky et Michelle : la pub, ça assure !

Clément Solym - 12.07.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - génial - krassinsky - michelle


Ça ne s’invente pas : la publicité, on l’a dans le sang ou on la subit. Digart, le brun, et Parmentier, le blond, eux, ils font l’amour à la Terre entière. Parce qu’lis sont publicitaires. Du bon slogan, ça, non ? Beaux, jeunes, talentueux, le monde est à leurs pieds. Mais eux rampent à ceux du boss. Et des budges que les corporations confient à leurs bons soins. La pub, ça rapporte, à condition de briller. De faire rêver. De conceptualiser, jusqu’à l’intégration suprême des fusions artistiques et utilitaristes. Z’avez pas compris la phrase ? Normal… z’êtes pas dans la pub’…

Ou alors c’est que je l’ai trouvée par terre en soulevant un caillou. Mais dans l’agence Génial, peu importe d’où tombe la phrase-choc : seuls les résultats financiers priment. Que du bonheur. Et puis, on vous y verrait, à trouver comment vendre de la croquette pour toutou lobotomisé. Ou des couches Pompers à la ménagère TF1 addicte. Remarquez, le patron de la boîte, il se les injecte en intraveineuse, les croquettes. Faut croire que c’est bourré de bonnes choses.

 

Avec un dessin hideusement drôle, à s’en déboîter les zygomatiques, les strips de Digart et Parmentier frôlent l’insurrection humoristique. Ça grince, ça coince, ça dézingue avec des personnages voûtés – un mode de déplacement officiel quand on est veule et vénal – mais surtout, ça esquinte joliment le monde publicitaire. Et quand ton collègue se révèle être aussi l’amant de ta femme, le roi de la réclame se change en véritable fils de pub !

À la réflexion, se balader l’échine bien courbée, ça peut venir de ce qu’on a passé trop de temps dans un bureau très bas de plafond.

Vous reprendrez bien un peu de saucisson bio aux extraits purs d’écorce de bois d’amandier ? Oui ? Vendu. Et le jour où Al Qaida se pointe avec de grosses valises bourrées de billets juteux, votre plan marketing pour redorer leur image, ce sera quoi ? Si c’est pour le monde de la restauration, c’est tout trouvé : Allah Wok & Bar ? J’plaisante, c’est pour la rime. Et même si y’en a pas en fait.

Gags débiles, dessin pourri, scénarii déjantés, dessin pourri, personnages crades de 3e degré, dessin pourri. Mais dessin tellement à la hauteur de son propos, tellement adapté. Dessin génial. Monstrueux, donc génial.

Génial, c’est l’OVNI qui nous débarque directement du pays des grands malades, dans la veine de 99 francs de Beigbeder, option delirium tremens absolu et connerie profonde. Non, ici, le terme connerie n’est pas vulgaire : il est la libre et volontaire expression d’une réalité profonde. Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Et cet album, fallait oser. Surtout pour un prix de 10 € absolument dérisoire…

Génial, publié chez 12Bis, par Krassinsky et Michelle, 10 €. On aurait tort de s’en priver.