Glénat s'installe dans un couvent de Grenoble

Clément Solym - 21.09.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Glénat - couvent - Grenoble


Choix audacieux que celui du fondateur des éditions Glénat qui a choisi de réhabiliter un couvent datant du XVII° siècle quasiment en ruine situé à Grenoble. Le groupe Glénat occupe la première place sur le marché français de la bande dessinée mais l’entreprise est aussi présente en Belgique, Suisse, Espagne et au Québec.

Après cinq ans et dix millions d’euros de travaux, le couvent Sainte-Cécile ouvre à nouveau ses portes pour accueillir 200 salariés des éditions Glénat dans un lieu qui désormais mêle avec réussite modernité et respect de l’héritage du passé.

C’est un beau cadeau d’anniversaire qu’a ainsi pu s’offrir le PDG des éditions, M. Glénat. En effet, la maison fête tout de même ses quarante ans d’existence en septembre 2009. Celui qui a découvert Titeuf et importé les premiers mangas en France n’a pas vraiment à rougir de sa nouvelle réalisation.


Si le lieu fut tantôt une caserne militaire, un cinéma, un dancing ou encore un théâtre, tout a été pensé pour qu’il puisse retrouver quelque peu de sa quiétude d’antan. Une partie des locaux a été mise en location auprès d’un restaurateur grenoblois alors que la chapelle a été transformée en bibliothèque. Le public pourra venir y découvrir pas moins de 20 000 livres des éditions Glénat…