Grâce au financement participatif, le label Delirium s'offre Grave de Richard Corben

Laure Besnier - 19.04.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - Bande dessinée Nouveautés - Edition Indépendante BD - Richard Corben Grave


Couronné cette année par le Grand Prix d'Angoulême, Richard Corben, l'auteur américain emblématique de la contre-culture, peut compter sur ses fans français. Son éditeur indépendant habituel, le label Delirium, a récolté 61.526 € pour traduire et publier dans une édition de luxe la nouvelle série du lauréat : Grave, les contes du cimetière. 

 



Fin février 2018, le label Delirium lançait une campagne de financement participatif sur le site Kiss Kiss Bank Bank. Les fans français de l’auteur américain féru de fantastique pouvaient alors participer à la traduction et la publication d’une édition limitée de Grave, les contes du cimetière (Dark Horse, 2017), série-hommage aux comics classiques d’épouvantes à l’image des Contes de la Crypte

 

Richard Corben devient le Grand Prix
du 45e FIBD d'Angoulême

 

En une journée, l’objectif initial de 8000 € est atteint. 37 jours plus tard, 61.526 € sont collectés, grâce à la participation de 827 « KissBankers ». « À ce stade, vous soutenez autant un projet, qu'un auteur et un éditeur » exposait le label, avant de voir ses voeux exaucés. 



 

Ainsi la série Grave, les contes du cimetière est traduite par Doug Deadline (qui avait déjà travaillé pour l’éditeur sur les anthologies Richard Corben, Bernie Wrightson, Creepy, Eerie et Vampirella). Édition de luxe, ultra-limitée, augmentée avec un certificat de l’auteur : seuls les participants se verront offrir un exemplaire. Néanmoins, une édition « grand public » est aussi prévue pour la fin de l’année. 
 

200.000 € collectés pour une réédition
de l'oeuvre de Lovecraft chez Mnémos

 

En récoltant plus d’argent que prévu, le label Delirium se voit offrir un véritable cadeau : ces fonds vont permettre « d’aider la structure, notamment dans la réimpression des ouvrages épuisés, afin que nous puissions continuer à mettre en avant le travail de l’auteur » explique Laurent Lerner, fondateur et dirigeant de la maison, à 20 Minutes. L’éditeur prévoit, par exemple, de réimprimer Eerie et Creepy présentent Richard Corben en deux volumes. 

 

Toujours selon Laurent Lerner, Richard Corben aurait « suivi attentivement cette campagne car il est, lui aussi, très intéressé par les possibilités qu’offre ce nouveau modèle de financement. » En effet, le crowdfunding devient monnaie courante dans le monde de la bande dessinée : on pense ainsi, parmi d’autres, à Laurel qui récolte 348.651 € pour le tome 2 de Comme convenu
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.