medias

Grand bazar chez les Simpson : South Park, Naruto, Pikachu

Cécile Mazin - 21.10.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Simpson Halloween - Naruto Bleach - épisode marketing


Les Simpson, pour l'épisode traditionnel d'Halloween, toujours très attendu, ont fait exploser les frontières. Au fil des années, ce rendez-vous donne l'occasion de petites surprises détonnantes. Mais l'épisode XXV franchit allégrement toutes les limites, en invitant massivement une multitude de versions des Simpson, sous les traits d'autres dessinateurs. 

 

 

 

Tout débute par une scène assez anodine, dans la cuisine du 742 Evergreen Terrace, où vit la petite famille jaune. On y retrouve les personnages spectraux avec leurs fantômes – ou plutôt tels qu'ils étaient dessinés lors de la première saison. Et finalement celle qui a le plus changé, c'est tout de même Lisa. 

 

Et c'est à elle que revient de s'interroger : « S'il peut y avoir deux incarnations des Simpson, pourquoi quelque présence marketing diabolique ne pourrait pas en faire surgir des millions ? » Et ce qui doit arriver arrive : les Simpson se démultiplient, prenant les traits d'autres dessins animés, de manga, et bien d'autres.

 

On y retrouve donc Naruto, un peu de Dragon Ball Z, du Bleach, Pikachu des Pokemon, ainsi que South Park, Lego, Archer, les personnages version Sylvain Chomet – créateurs des Triplettes de Belleville, qui avait donné aux Simpson une version française excellente. Et bien d'autres. (attention SPOILER)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.