Grand Prix d'Angoulême 2013 à Willem, Fauve d'or à Quai d'Orsay

Nicolas Gary - 03.02.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - FIBD - récompenses - Fauves


Le Néerlandais Willem, dessinateur satirique, âgé de 71 ans, vient de remporter, ce dimanche, le Grand Prix de la BD d'Angoulême, qui couronne cette 40e édition du FIBD. Cet après-midi, les organisateurs ont commencé à fermer les bulles, mais en parallèle, ce sont toutes les récompenses qui ont été décernées au cours de la journée. 

 

 

 

Dans la salve des récompenses, donc, le Grand Prix d'Angoulême, couronne le travail de Willem, pour l'ensemble de son oeuvre. Bernhard Willem Holtro, dit Willem, vit en France depuis 1968 ; on le retrouve dans les colonnes de Libération et de Charlie Hebdo.

 

C'est une figure de proue du dessin indé depuis les années 1960. Il dessine tous les jours dans Libération depuis 1981, et toutes les semaines dans Charlie Hebdo depuis sa création. Son œuvre, radicalement satirique et violente, fait l'unanimité chez les passionnés de graphisme. Chose remarquable, les éditeurs de Willem ont pris l'habitude de ne pas corriger ses textes, où l'accent caractéristique de l'auteur résonne en français dans une syntaxe parfois approximative.

 

 

Dans la suite des récompenses, l'AFP relaie le communiqué du FIBD pour donner la liste des grands lauréats. 

  • Fauve d'or du Meilleur album : Quai d'Orsay Chroniques diplomatiques. Tome 2 (Dargaud) de Christophe Blain (dessin) et Abel Lanzac (scénario)
  • Prix spécial du 40e Festival pour l'ensemble de son oeuvre: Akira Toriyama (Japon)
  • Prix spécial du jury : Le Nao de Brown (Akileos) de Glyn Dillon (GB)
  • Prix de la Série : Aama. Tome 2. La multitude invisible (Gallimard) de Frederik Peeters (Suisse)
  • Prix Révélation : Automne (Nobrow) de Jon McNaught (GB)
  • Prix du Patrimoine: Krazy Kat. 1925-1929 (Les Rêveurs) de l'Américain George Herriman décédé en 1944.
  • Prix du Public Cultura: Tu mourras moins bête (Ankama) de Marion Montaigne
  • Fauve du Polar SNCF: Castilla Drive (Actes Sud/L'An 2) d'Anthony Pastor
  • Fauve Jeunesse: Les Légendaires Origines. Tome 1 (Delcourt) de Sobral et Nadou.

 

 

Le fonctionnement du vote, modifié cette année de manière assez cavalière, avait provoqué quelques réactions de rejet.

 

 

Double consécration pour Christophe Blauin et Abel Lanzac, puisque que leur titre est actuellement en cours d'adaptaiton pour le cinéma, sous le regard du réalisateurs Bertrand Tavernier. Pour tourner les différentes prises, les acteurs arpentent les lieux du pouvoir que sont le Quai d'Orsay, bien évidemment, mais aussi l'Assemblée nationale ou encore dans le siège de l'ONU, à New York.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.