Graphicly simplifie la vie des éditeurs de BD numériques

Clément Solym - 02.02.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Graphicly - BD numérique - diffusion


Les convertis à la lecture numérique de bandes dessinées ont peut-être déjà pesté contre ces bêtes histoires de format : selon l'appareil utilisé, la page de l'e-bd peut en effet être légèrement chahutée, voire complètement déconstruite.

 

Pour remédier à ces petits soucis de compatibilité, le vendeur de comics en ligne Graphicly.com met à la disposition des éditeurs et des auteurs une plate-forme de distribution numérique. Une fois l'œuvre téléchargée sur celle-ci, elle pourra être vendue et lue sur de nombreux appareils ou applications allant du Kobo au Nook de Barnes & Noble, en passant par le Kindle Fire ou l'iPad.

 

Mais la lecture sera également possible sur navigateur ou même via Facebook, une option jusqu'à présent inédite.

 

 

 

L'instrument a été entièrement conçu par Graphicly et a d'abord été testé en interne. « Nous devions être capables de convertir du contenu pour l'utiliser sur différentes plates-formes, donc nous avons créé ces outils et avons réalisé que d'autres souhaitaient l'utiliser. Alors, pourquoi ne pas les rendre accessibles pour les magazines, les beaux livres et les livres pour enfants ? » explique Micah Baldwin, le PDG de Graphicly au site PublishersWeekly

 

Côté finances, le site propose différents tarifs pour l'utilisation de sa plate-forme, adaptés selon les utilisations : un petit éditeur ou un auteur indépendant paiera pour une utilisation ponctuelle tandis qu'un éditeur plus important en termes de taille s'acquittera d'un forfait, le tarif s'ajustant évidemment au volume de la conversion. Le partage sur Facebook, lui, est gratuit.

 

Enfin, Graphicly offre aussi aux éditeurs et auteurs la possibilité de consulter des informations relatives à leurs acheteurs en collectant et en analysant certaines données (dont l'accès est contrôlé par les lecteurs ?).

 

Pour la version bêta, Graphicly a annoncé avoir reçu plus de 1000 inscriptions.