Guerrero-Cheilan, Beast T1, Yunze, le dieu gardien

Clément Solym - 07.06.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Beast - Yunze - Dieu


Elle n'a qu'une dizaine d'années à peine quand sa mère tente de la sauver de la folie destructrice de son père, décidé à tout détruire pour éradiquer une menace implacable : les Droïds. Bon, évidemment, voir son papa tirer une balle dans la tête de sa moman, ça n'aide pas à envisager un avenir sereinement et une poursuite de sa vie tranquille. Nay va ainsi se terre dans un mutisme terrifiant, jusqu'à ce qu'Eji et Yunze la retrouvent.

Ije, c'est un jeune homme. Yunze, c'est un chien gigantesque et particulièrement intelligent. Tous deux sont à la recherche de Nay, qui détient un grand secret et devient un centre d'intérêt manifeste pour d'autres chasseurs de prime. Enfin, chasseurs de prime. Disons plutôt des hommes chevauchant des créatures fantastiques.

Fantastique ? Assurément, cette BD très comics dans son graphisme et sa couleur promet une aventure palpitante qui démarre très fort avec ce premier tome. Comics et manga finalement dans le dessin Guerrero sacrément pêchu et ma foi, fort agréable. Allez, histoire de chercher la petite bête, on pourrait dire que la couleur manque parfois de relief, et que c'est dans l'ensemble assez plat.


Pour ce qui est de l'histoire, ça démarre sur les chapeaux de roue. Oh, attention : ce n'est pas du scénario complexe et réflexif, mais les conflits d'intérêts pèsent déjà lourd dans la balance. D'autant que la suite des événements promet beaucoup. À découvrir, sans broncher. C'est frais, simple, divertissant, c'est publié par Le Lombard et ça coûte 13 €.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.