Happy Rock, de Zep : histoire de bière renversée sur un Hell's Angel

Clément Solym - 14.09.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - zep - rock - happy


Vous l'attendiez ? Il sortira le 13 octobre. À peu près dans un mois donc. Happy rock, c'est la prochaine bêtise que signe Zep chez Delcourt, dans la déclinaison de BD qu'il a commencée avec Happy Sex et ses 400.000 exemplaires vendus...

Difficile de résister aux charmes d'un auteur qui fait tourner la tête des lecteurs et vriller l'esprit d'un éditeur... Surtout quand Zep avoue volontiers avoir renversé sa « bière sur un Hell's Angel à un concert de Motörhead ».


Le rock, il est tombé dedans quand il était petit, avec un 45 tours (oh, mon dieu, les vinyles...) de Noam, et le générique de... Goldorak. Pas vraiment du luxe niveau rock, mais rapidement, le petit se croque du Kiss puis le Highway to hell de AC/DC.

D'ailleurs, pour la petite histoire, Zep, c'est Led Zeppelin - tiens, as-tu acheté le fameux bouquin hors de prix de Jimmy Page ? - et du journal qu'il tenait au lycée et qui s'intitulait Zep, justement en référence au groupe mythique.

Happy Rock, c'est du 95 % de vécu, et c'est complètement délirant.

On vous en reparlera rapidement...