Harcèlement sexuel : la direction d'Archie Comics bien en peine

Clément Solym - 10.12.2011

Manga/BD/comics - Comics - harcèlement - sexuel - Archie Comics


La situation est toujours orageuse chez l'éditeur américain de comics Archie Comics. On se souviendra que la maison d'édition avait poursuivi sa Co-P.D.G. Nancy Silberkleit pour « langage et comportement offensants et inappropriés ». Selon eux, elle aurait lancé durant une réunion un « pénis, pénis, pénis, pénis » en pointant du doigt ses collègues masculins. Elle aurait aussi demandé à un employé de baisser son pantalon, et aurait déclaré que si telle employée était appréciée c'est parce qu'elle avait de « gros seins ».

Le 28 novembre dernier, la juge de la Cour suprême de Manhattan, Shirley Werner Kornreich, a statué sur l'affaire. Elle avait déjà expliqué en août que même si elle comprenait les griefs de la maison d'édition, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Et le jugement du 28 novembre dernier est effectivement en demi-teinte.

 

La juge a ordonné à Nancy Silberkleit d'éviter tout contact avec l'équipe d'Archie ou les vendeurs sur des sujets qui ne relèveraient pas du cadre professionnel tel que décrit dans son contrat.

 


Pour autant, tout n'est pas revenu à la normale chez Archie puisque des rencontres entre Nancy Silberkleit et des enfants dans trois écoles d'Elyra (Ohio) ont été annulées récemment. Les directeurs des écoles ont tous reçu des appels anonymes les prévenant des accusations à l'encontre de la co-P.D.G. d'Archie Comics. D'autres événements organisés par la maison d'édition ont eu lieu heureusement sans accrocs.

De son côté, Nancy Silberkleit estime que l'autre co-P.D.G., Jon Goldwater, fait preuve de sexisme et tente de se débarrasser d'elle. Elle affirme qu'il la traite de « stupide », « crétine » et « méprisable » et qu'il lui aurait demandé en public de « se taire » et aurait ajouté « pourquoi ne pouvez-vous pas être douce, gentille et calme comme une dame ».

Pour remettre un peu cette brouille dans son contexte, il faut revenir au moment où les deux co-P.D.G. ont pris leur poste. En fait, Jon Goldwater a pris ses fonctions en 2007 au décès de son père Richard Goldwater. Quant à Nancy Silberkleit, elle est devenue co-P.D.G. en 2008 après le décès de son mari Michael Silberkleit.

 

Juste assez pour créer une saine ambiance de trvail dans la direction.