Hergé bat des records avec la couverture de Tintin en Amérique

Clément Solym - 02.06.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - vente - enchères - hergé


Ce samedi, la maison Artcurial propose à la vente un dessin original de Hergé réalisé pour la couverture de Tintin en Amérique. Précédemment acquis en 2008 par un particulier au prix de 764.218 €, on prédit déjà des enchères record autour de cette œuvre unique et, avec le temps, devenue mythique.

 

Réalisée en 1932 à l'encre de Chine et à la gouache, cette couverture est très recherchée car il n'existe que cinq exemplaires de travaux similaires établis par Hergé pour la publication de chacun de ses albums. Pour mémoire, deux versions de cette couvertures reposent actuellement dans des collections privées, et trois autres sont à la Fondation Moulinsart. Il n'en existe que cinq.

 

L'oeuvre avait été créée pour les éditions du Petit Vingtième, à l'occasion de la première édition de ce titre. Elle était passée par la suite par les éditions Casterman. 

 

Au-delà de cette œuvre unique, la vente proposera aussi près de 300 objets liés à l'univers de Hergé avec, la possibilité également d'acquérir des albums uniques des aventures de Tintin.

 

A retrouver dans notre librairie, pour 

mois de 10 €

 

Mise à jour 20h30 : 

 

La vente est désormais achevée, avec un résultat pour le moins très fort. 

 

« L'oeuvre a été vendue 1.338.509,20 euros, frais compris, par une personne qui tient à conserver l'anonymat », a expliqué un porte-parole de la maison d'enchère, à l'AFP. Plus de 1,3 million d'euros. Au final, les quelque 700 lots mis en vente ont été écoulés à 85 %, ce qui fait de cette vente la plus importante consacrée à Hergé depuis jamais. 

 

Cette couverture de Tintin en Amérique aura fini par battre le record de 2008, assez largement, mais la maison d'enchères assure qu'elle s'attendait dans tous les cas à dépasser le million d'euros. 

 

L'acheteur n'est pas connu, et a préféré ne pas se faire connaître, sans avoir pour autant l'intention de faire exploser le record, rapporte Reuters

 

Selon la maison d'enchères, l'oeuvre aspirerait légitimement « au titre de patrimoine mondial », dépassant de loin les simples cadres de la BD et du 9e Art.