"Héro-ïne" : Et si les héros de BD étaient des femmes ?

Louis Mallié - 27.06.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - héroïne - Lyon Bd Festival - Tintin


Tintin, Lagaffe, Corto Maltese, Astérix, Lucky Luke… La majorité des héros de BD les plus populaires sont des hommes. Pour la neuvième édition du Lyon BD Festival, dessinateurs et dessinatrices ont ainsi imaginé inverser les rôles : si ceux-ci avaient été des femmes ? La réponse dans une exposition qui avait lieu le 14 et 15 juin à Lyon, et dans ce Tumblr intitulé « Héro-ïne ».

 

 

 

 

Le but du « projet héro-ïne » était donc de questionner la place de la femme dans la bande dessinée : « Il ne s'agit pas de prétendre que ces figures féminines n'existent pas ou que l'imaginaire du 9ème art est machiste. Mais leur représentation reste minoritaire et très souvent liée à des stéréotypes convenus : les femmes ont leur place en BD ». 

 

L'objectif est donc tout simplement de mettre en valeur ce manque « d'héroïne » au sein de la BD et « propose d'illustrer et de faire réfléchir à cette disproportion des représentations au sein de la fiction BD. » Nombreux sont donc les dessinateurs et dessinatrices qui se sont prêtés au jeu : et c'est donc l'occasion de découvrir à quoi ressembleraient donc nos chers héros si ils étaient de femmes…

 

Tintine, Lucky Lucy, Spirouette et Fantasia, Conass, Coco Maltese ou encore Gastonne… Le résultat ne manque pas de faire sourire - et réfléchir. Ci-dessous un aperçu !