Hiro Mashima faire un bon manga c'est un travail d'équipe

Clément Solym - 10.07.2010

Manga/BD/comics - Univers Manga - hiro - mashima - japan


Juste après la conférence de Masakazu Katsura à la Japan Expo se tenait celle d'Hiro Mashima. Évidemment, la salle était bondée pour ces deux événements.

Lors de cette conférence, Hiro Mashima est revenu sur son parcours mais aussi sur ces oeuvres Fairy Tail, Rave, Monster Hunter Orage et Monster Soul (qui doit être édité en septembre prochain en France par Pika). Le mangaka qui était tout sourire durant la conférence a expliqué qu'il était un fan de manga et qu'il avait toujours tenu un crayon dans les mains. C'est donc naturellement qu'il en est venu aux manga, après un très court passage en école de dessin.


Quand on lui demande quelles sont les oeuvres ou les mangaka qui lui ont donné l'envie d'exercer ce métier, il répond de tac au tac Dragon Ball et Hayao Miyazaki. L'auteur estime que pour faire un bon manga il faut de l'imagination et « beaucoup de travail et d'effort ». Et s'il est très libre et possède une imagination féconde pour l'écriture de ses histoires il se fie aussi à l'oeil de ses éditeurs « c’est un travail d’équipe de faire un bon manga ».

En ce qui concerne Fairy Tail, l'auteur avoue ne pas encore envisager la fin, il ne la connaît d'ailleurs pas. Il se dit plongé dans les aventures de ses personnages. S'il n'affirme rien, il ne réfute pas la possibilité d'un tournant dramatique dans son histoire mais il semble tout de même tenir beaucoup à ses personnages.

Quant à Monster Hunter Orange, le manga est né parce qu'Hiro Masima en est un fan et qu'il connaît l'équipe qui a travaillé sur le jeu vidéo. Enfin, le mangaka restera assez évasif sur Monster Soul révélant seulement que l'histoire sera menée du point de vue des monstres. Dans ce titre, il indique apprécier particulièrement un personnage inspiré de Frankenstein dont le visage se défait et tombe quand il parle.

On pourra trouver un compte-rendu complet sur Total Manga.